Message de l'Ambassadeur aux Français établis en Inde

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 19/04/2020 à 13:06 | Mis à jour le 19/04/2020 à 13:47
emmanuel lenain coronavirus Inde

Le17 avril 2020, Emmanuel Lenain, Ambassadeur de France en Inde, s'est adressé à la communauté française établie en Inde. Nous relayons ici son message.

 

Madame, Monsieur,

Le Premier ministre indien a annoncé le 14 avril la prolongation du confinement jusqu’au 3 mai sur l’ensemble du territoire indien dans les mêmes conditions que celles que nous expérimentons depuis plus de trois semaines. Les transports de passagers (aérien, ferroviaire, routier) resteront suspendus jusqu’à cette date et les rassemblements interdits. Je vous invite à suivre scrupuleusement les directives des autorités nationales et locales, ces dernières étant parfois plus strictes.

Je souhaiterais appeler votre attention sur les annonces d’assouplissement des restrictions qui pourraient intervenir à partir du 20 avril, publiées par le ministère de l’Intérieur. Il ne s’agit pas d’un déconfinement : le confinement se poursuit jusqu’au 3 mai. Néanmoins, ces mesures, possibles dans certaines zones et sous certaines conditions, qui restent encore à définir par les autorités indiennes, permettront le maintien des chaînes d’approvisionnement des biens essentiels, en particulier alimentaires et médicaux, et la reprise de certaines activités économiques, notamment en zone rurale.

Je demande à chacune et à chacun d’entre vous de ne pas relâcher ses efforts.

Les autorités procèderont dans les prochains jours à une cartographie précise des districts en Inde pour définir les zones pouvant supporter des assouplissements. Des zones rouges - dites « hotspot » - seront identifiées dans les prochains jours, tenant compte de la propagation du virus. Elles seront soumises à un contrôle très strict des déplacements, hormis pour les déplacements essentiels (médicaux et, selon les conditions définies par les autorités locales, courses alimentaires). Le gouvernement a annoncé que des équipes spéciales seraient déployées dans ces périmètres délimités pour chercher de nouveaux cas, tester ceux qui présentent des symptômes même modérés et enquêter sur les chaînes de transmission afin d’éviter les nouvelles contaminations. Si vous vous trouvez dans un « hotspot », informez votre chef d’îlot afin que nous puissions vous assister. Plus que jamais, la solidarité et la bienveillance de l’ensemble de la communauté française seront nécessaires pour atténuer les effets de l’isolement.

Dans les zones « non hotspot », le confinement se poursuivra jusqu’au 3 mai. Des mesures d’assouplissement pourraient éventuellement être mises en place par les autorités à partir du 20 avril, par phases. Là encore, les chefs d’îlot, l’ambassade et nos consulats suivront l’évolution de la situation dans ces districts et seront à votre écoute. Vous pouvez consulter le site du ministère de la Santé indien : https://www.mohfw.gov.in/

A ce stade, aucun cas n’a été confirmé au sein de la communauté française. Nous suivons l’évolution de la situation et constatons que les capacités de traitement des malades ne sont pas saturées actuellement. Nous vous recommandons en cas de symptômes forts, de vous rapprocher d’un centre de tests privé, si possible un hôpital privé autorisé à réaliser les tests. Une liste est disponible sur le site de l’Ambassade. Nous vous recommandons d’être en contact avec votre médecin habituel, qui pourra vous conseiller de manière adaptée à votre situation personnelle. Soyez aussi en contact avec votre assistance internationale, tout particulièrement dans le cas où vous devriez être hospitalisé. En cas d’hospitalisation de vous-même ou de l’un de vos proches, nous vous recommandons là encore de prendre contact avec votre chef d’îlot, afin que nous puissions suivre à vos côté l’évolution de la maladie et vous assister si besoin.

Je remercie chaleureusement les chefs d’îlot pour leur professionnalisme et leur mobilisation exemplaire dans ces circonstances difficiles que nous traversons.

Il convient de faire preuve de patience et de solidarité, de continuer d’appliquer les gestes barrière et de respecter le confinement jusqu’au 3 mai.

Bon courage à toutes et à tous dans ces circonstances exceptionnelles.

Emmanuel LENAIN
Ambassadeur de France en Inde

 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale