Dimanche 23 février 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Ultime rebondissement au Maharashtra : le Shiv Sena victorieux

Par Johana Burloux | Publié le 27/11/2019 à 14:22 | Mis à jour le 27/11/2019 à 16:49
Photo : Uddhav Thackeray du Shiv Sena acceptant d'être Chief Minister - Instagram shivsena
gouvernement Maharashtra 2019

Hier après-midi, la bataille politique pour déterminer qui deviendra Chief Minister de l’Etat, qui a depuis longtemps muée en feuilleton aux péripéties trépidantes et spectaculaires, a entamé ce qui devrait être son dernier chapitre dans un ultime revirement de situation. Le NCP a finalement rassemblé ses troupes, le BJP a pris la porte de sortie et le Shiv Sena s’apprête à célébrer sa victoire.

 

Rappel des faits :

  • Les élections législatives du Maharashtra qui ont eu lieu le 21 octobre dernier ont mené à la réélection de la coalition sortante Shiv Sena/BJP. (Lire notre article Elections au Maharashtra : résultats définitifs)
  • Les deux partis se sont ensuite déchirés sur le choix du Chief minister et la coalition s’est dissoute.
  • Le Shiv Sena, le NCP et finalement le Congress ont tenté de former une coalition afin de dégager une majorité parlementaire (145 sièges, sur les 288). Le Gouverneur avait, entre temps, placé l’Etat sous la President's rule. (Lire notre article Pas de gouvernement ! Le Maharashtra placé sous la "President’s Rule")
  • Alors que vendredi la nouvelle coalition affirmait s’être entendue sur un programme minimal commun et la répartition des postes du gouvernement, le neveu du leader du NCP, Ajit Pawar et quelques députés NCP faisaient sécession et rejoignaient le BJP. Le Gouverneur de l’Etat levait la President’s rule dans la nuit et au petit matin, Devendra Fadnavis et Ajit Pawar prêtaient serment en tant que Chief Minister et Deputy Chief Minister. (Lire notre article Gouvernement du Maharashtra : coup de théâtre du BJP)

 

Suite aux tractations nocturnes du BJP et d’Ajit Pawar, le Shiv Sena a bien sûr contesté la levée de la President’s Rule devant la Cour suprême. Celle-ci a alors ordonné un Floor test pour le mercredi 27 novembre. La constitution indienne définit le Floor test comme un vote de confiance pour le gouvernement : le Chief Minister demande aux députés présents lors d’une réunion de l'assemblée législative de voter pour ou contre son gouvernement, cela permet de déterminer s’il a la majorité.

 

Revirement mardi après-midi : le dissident Ajit Pawar rétropédale

Mais, hier après-midi, coupant court aux spéculations, Ajit Pawar, le dissident du NCP, a démissionné de son poste de Deputy Chief Minister, alléguant des raisons personnelles. On voit derrière ce mouvement l’influence et la stratégie de son oncle, Sharad Pawar, dont le poids politique a été célébré. Devendra Fadnavis n’a ainsi pas eu d’autre choix que de démissionner, n’étant plus en mesure de prétendre rassembler les 145 députés nécessaires à la majorité. Il a signé ainsi la fin du plus éphémère gouvernement de l’Etat jamais constitué : 80 heures. 

 

India short time CM
Les trois Chief Minister qui sont restés le moins longtemps en poste - Times of India

 

Plus tard, cette même après-midi, Uddhav Thackeray, le leader du Shiv Sena, a été élu, sur proposition du NCP, à la tête de la coalition Shiv Sena/NCP/Congress, nommée Maharashtra Vikas Aghadi (Maharashtra Progressive Front). Ajit Pawar n’a pas été vu à cette réunion ! La coalition a adressé une lettre au Gouverneur de l’Etat revendiquant une majorité de 166 sièges, le Gouverneur les a alors enjoint d’en apporter la preuve d’ici au 3 décembre.

 

Shiv Sena NCP Congress
Les députés des trois partis prouvant leur nombre lors d'une réunion lundi soir au Grand Hyatt

 

Ce mercredi matin, les députés ont prêté serment, sans gouvernement officiel encore nommé. Traditionnellement, le processus est inverse : le Chief Minister prête serment, puis les députés. 

 

Uddhav Thackeray, fils de Bal Thackeray, fondateur du Shiv Sena dans les années 1960, ce parti qui défend les droits des Marathis, deviendra ainsi vraisemblablement le premier membre de sa famille à siéger en tant que Chief Minister à la tête du Maharashtra. C’est une victoire majeure pour le Shiv Sena et un revers difficile pour le BJP, dont le parti central devrait essayer de se distancier des affres de la politiques du Maharashtra. Uddhav Thackeray devrait prêter serment jeudi 28 novembre à 18h40 au Shivaji Park, près de Dadar. La Haute Cour de Bombay a émis des réserves quant à la sécurité d’une telle cérémonie (en plein air et en public) et demandé à ce que cela ne devienne pas une tradition. 

 

Quel programme pour la coalition Shiv Sena/NCP/Congress?

Maintenant, il va s’agir de voir à quoi va bien pouvoir ressembler la politique de cette coalition tripartite inédite et pour le moins hétéroclite, qui néanmoins devrait pouvoir se retrouver sur le pendant social des politiques publiques.

 

Gouvernement Maharashtra 2019
Le difficile équilibre entre les trois partis de la coalition - Times of India

 

“Je voudrais remercier également Madame Sonia [Gandhi] et le NCP. Les partis ayant des idéologies différentes se sont alliés avec nous… et ceux qui étaient nos amis depuis 30 ans ne nous ont pas fait confiance. Mais, ceux contre lesquels nous nous battions depuis 30 ans m’ont accordé leur confiance.” a déclaré Uddhav Thackeray.

La bataille n’est pas personnelle… Mon gouvernement ne travaillera pas de façon vindicative.

 

Devendra Fadnavis, de son côté, a reproché au Shiv Sena d’être tellement avide d’occuper le poste de Chief Minister qu’il en a abandonné son idéologie ‘Hindutva’ [ndlr : pour la suprématie hindoue – idéologie soutenue par le BJP] aux pieds de Sonia Gandhi dans le seul but de tenir le BJP en dehors du pouvoir.

 

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi) (attention Bombay est tout en bas de la liste)

Ou nous suivre sur Facebook

 

 

 

Nous vous recommandons

Johana Burloux

Johana Burloux

Diplômée de Sciences Politiques, professionnelle de l’information, rédactrice dans des publications généralistes, sportives et culturelles, co-fondatrice d’une start-up à Hong Kong, Johana est passionnée de l’écrit, de musique et de palak paneer.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

M le maudit mer 27/11/2019 - 16:39

Bon article et suivi de cette saga!

Répondre

Actualité en Inde

Chennai Appercu
DIPLOMATIE

Rencontre entre Modi et Trump en Inde : tapis rouge et polémiques

Une réunion bilatérale est prévue entre le Premier Ministre Narendra Modi et le Président Américain Trump les 24 et 25 février : Sécurité renforcée, négociation d’un accord commercial et polémiques.

Que faire à Bombay ?

ART

Bollywood s’affiche dans la rue grâce à Ranjit Dahiya

Depuis une dizaine d’années, le street art a pris son essor à Bombay. Le street artist Ranjit Dahiya fondateur de Bollywood Art Project (BAP) nous en dit plus sur ses œuvres qui sortent Bollywood...