Retour sur les réussites sportives indiennes en 2018

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 01/01/2019 à 01:00 | Mis à jour le 04/03/2019 à 23:42
Photo : L'équipe féminine indienne de ping pong - Credit : Wiki Commons
Indian women tabletennis team 2018

L’Inde n’est pas un pays connu pour le nombre de médailles gagnées dans les championnats sportifs mondiaux en dehors du cricket. Mais, en 2018, plusieurs sportifs indiens ont réussi à monter sur le podium dans des compétitions au niveau international. Les femmes et les jeunes ont particulièrement brillé. 

 

Atlhetes indiennes 2018 couverture magazine Femina
La couverture du magazine Femina avec les athlètes indiennes - Credit Instagram

 

Mary Kom, “Magnificent Mary”

Mary Kom, originaire de l’état du Manipur et fille de fermier, est la première boxeuse indienne à avoir obtenu une médaille d’or aux jeux asiatiques en 2014 en Corée et la première indienne à être médaillée d’or aux jeux du Commonwealth en 2018 ! Mais c’est aussi la première femme à avoir gagné dans 6 championnats de boxe mondiaux (2002, 2005, 2006, 2008, 2010 et 2018). 

En 2006, la boxeuse a fondé une académie régionale de boxe à Imphal, Manipur pour identifier les jeunes talents du Nord Est de l’Inde et les entrainer.

D’autre part, la sportive supporte activement l’association PETA India (Association oeuvrant pour la défense des animaux) et a joué dans une publicité demandant l’arrêt de l’utilisation des éléphants dans les cirques.

 

Mary Kom boxeuse indienne championne du monde 2018

 

En 2013, Mary Kom a écrit son autobiographie, Unbreakable et en 2014, le réalisateur Omung Kumar a réalisé un biopic sur sa vie. C’est l’actrice, Priyanka Chopra qui a interprété le rôle de la boxeuse. Et, en 2016, elle a été nommée par le Président Indien au Rajya Sabha, la chambre haute du Parlement Indien.

 

 

 

Les médaillés des Jeux asiatiques 2018 en Indonésie

 

Les Jeux asiatiques, aussi appelés Jeux panasiatiques ou Jeux d'Asie, sont une compétition multisports organisée tous les quatre ans par le Conseil olympique d'Asie. Ils rassemblent des sportifs de toute l’Asie.

Cette année, l’Inde s’est particulièrement illustrée lors des jeux asiatiques en Indonésie en gagnant plusieurs médailles d’or et une médaille d’argent. 

 

Swapna Barman heptatlon inde
Swapna Barman - Credit : Instagram

 

Swapna Barman a été médaillée d’or dans sa discipline particulièrement ardue, l’hepthalon. L’athlète, de 21 ans,  possède 12 doigts de pied ce qui lui pose de grandes difficultés pour se chausser. Elle a créé la surprise en gagnant cet été en Indonésie et en devenant la 5ième femme à obtenir un score de plus de 6000 points. 

 

Neeraj Chopra Javelot Inde 2018
Neeraj Chopra, médaillé d'or au javelot - Credit : Instagram

 

Neeraj Chopra, 21 ans, a gagné la médaille d’or en javelot aux jeux asiatiques et au jeux du Commonwealth. Il représente l’espoir indien en athlétisme pour les JO de Tokyo en 2020. 

 

Taijinderpal Toor Singh lancer de poids Inde 2018
Tajinderpal Singh Toor, lancer de poids - Credit : Instagram

 

Tajinderpal Singh Toor, issu d’une famille de fermiers du Punjab, a battu le record du lancer de poids aux jeux asiatiques et est ainsi monté sur la plus haute marche du podium. L’athlète avait initialement envisagé de devenir joueur de cricket mais convaincu par son père, il s’est tourné vers le lancer de poids. Malheureusement, il a perdu son père juste après avoir obtenu sa médaille d’or.

 

Rahi Sarnobat pistolet 25 m Inde 2018
Rahi Sarnobat - Credit : Instagram

 

Rahi Sarnobat, médaillée d’or au pistolet sur 25 mètres a impressionné le public en gagnant la première place avec un tir unique après des éliminatoires stressants, d’autant plus qu’elle a souffert cette année d’une blessure au coude qui l’empêchait de tenir un pistolet et de depréssion. 

 

Hima Das sprinteuse indienne 2018
Hima Das, championne sur 400 m - Credit : Instagram

 

Hima Das, âgée de 18 ans et surnommée Dhing Express du nom de son village natal dans l’Assam, a remporté une médaille d’argent sur les 400m, c’est la première indienne à remporter une médaille dans la catégorie sprint. Son parcours qui l’a mené des rizières de l’Assam aux jeux asiatiques a fasciné le public indien et en novembre 2018, l’UNICEF l’a nommée jeune ambassadeur pour l’Inde.

 

 

Les champions des jeux du Commonwealth 2018, à Gold Coast en Australie

 

Mirabai Chanu halterophile indienne 2018
Mirabai Chanu, haltérophile indienne - Credit : Instagram

 

Mirabai Chanu, 24 ans et aussi originaire du Manipur comme Mary Kom, est montée sur la première marche du podium en haltérophilie dans la catégorie 48kg. C’est la première médaille d’or indienne dans la catégorie depuis les championnats du monde de 1995.  Elle a soulevé au total 196kg. 

 

 

Ping pong  2018  Manika Batra
Manika Batra médaillée d'or en ping pong  - Credit : Instagram

Manika Batra, 22 ans, s’est illustrée en ping-pong en gagnant la médaille d’or en individuel et en équipe et en battant l’équipe singapourienne qui avait toujours obtenu la première place depuis l’introduction de la discipline en 2002. La joueuse de ping-pong a aussi remporté une médaille d’argent et une médaille de bronze. 

 

 

 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale