Jeudi 24 juin 2021

Relance des négociations commerciales Inde - Union Européenne

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 11/05/2021 à 01:01 | Mis à jour le 11/05/2021 à 16:01
Photo : @Twitter
Les dirigeants de l'UE en vidéoconférence avec le Premier ministre indien

Les 7 et 8 mai 2021, les dirigeants des 27 pays de l’Union Européenne se sont réunis à Porto au Portugal pour un sommet social. L’Inde avait été conviée à prendre part à la deuxième journée du sommet, mais, face à l'ampleur de la pandémie dans le pays, le Premier Ministre indien ne s’est pas déplacé. Il a assisté virtuellement à la réunion. A l’issue de la visioconférence, le président du Conseil européen, Charles Michel, a annoncé que l'Union Européenne et l’Inde ont décidé de reprendre les négociations sur un accord commercial.

 

Lors du précédent sommet UE-Inde le 15 juillet 2020, par vidéoconférence, les dirigeants de l'UE et de l'Inde avaient adopté une déclaration commune, une feuille de route quinquennale pour le partenariat stratégique UE-Inde et une déclaration commune sur l'efficacité des ressources et l'économie circulaire.

 

 

La veille, la Banque Européenne d’Investissement a annoncé trois nouvelles mesures destinées à soutenir la reprise de l'Inde dans le cadre de la Covid-19 :

  • une initiative de capital-investissement durable de 100 millions d'euros,
  • un soutien de 300 millions d'euros aux métros de Kanpur et de Pune,
  • un don d'urgence de 250 000 euros pour aider l'Inde à faire face à la Covid-19.

 

Je suis heureux d'annoncer que l'UE et l'Inde ouvrent un nouveau chapitre important de leurs relations

a déclaré Charles Michel au cours d'une conférence de presse

 

une infographie du Conseil Européen comparant les populations UE-Inde
Source Consilium Europa.eu

 

Relance des négociations suspendues en 2013

L'UE est l'un des principaux partenaires commerciaux et investisseurs étrangers de l'Inde. 

 

une infographie du Conseil Européen les relations commerciales UE-Inde
Source Consilium Europa.eu

 


Le volume total des échanges de biens et de services entre l'UE et l'Inde s'est élevé à 110,4 milliards d'euros en 2019. Cela représente une augmentation de 50 % depuis 2010. L’Inde exporte principalement vers l’Union Européenne des produits chimiques et des services et importe majoritairement des machines et appareils et des technologies de l'information et des communications.

 

une infographie du Conseil Européen sur le montant des relations commerciales UE-Inde
Source Consilium Europa.eu

 

 

L'accord conclu samedi avec le Premier Ministre indien permet de "reprendre la négociation lancée en 2007 sur un accord de libre échange, suspendue en 2013", a précisé la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

Les dirigeants ont convenu de :

  • reprendre les négociations sur un accord de libre-échange équilibré, ambitieux, global et mutuellement bénéfique,
  • trouver des solutions rapides aux problèmes d'accès aux marchés qui se posent depuis longtemps,
  • lancer des négociations sur un accord autonome de protection des investissements,
  • d'entamer des négociations sur un accord relatif aux indicateurs géographiques.

 

L'UE et l'Inde vont également renforcer leur coordination en matière de gouvernance économique mondiale, notamment au sein de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et du G20. 

 

une infographie du Conseil Européen sur les objectifs des négociations commerciales UE-Inde



Programme de travail sur l'énergie propre et le climat

Selon le communiqué de fin de visioconférence, un nouveau programme de travail pour le partenariat UE-Inde sur l'énergie propre et le climat doit être mis en place. L'objectif est d'approfondir la coopération pour accélérer le déploiement des énergies renouvelables, promouvoir l'efficacité énergétique, collaborer sur les réseaux intelligents et les technologies de stockage, et moderniser le marché de l'électricité.

Parmi les autres efforts conjoints visant à promouvoir la croissance verte et une modernisation durable de l'économie figurent la décarbonisation de l'industrie et des transports et l'accélération de la mise en œuvre du nouveau partenariat sur l'économie circulaire et l'efficacité des ressources.


Lancement d'un partenariat pour la connectivité

Un nouveau partenariat pour une connectivité transparente, inclusive et fondée sur des règles entre l'UE et l'Inde et avec des pays et régions tiers (notamment l'Afrique, l'Asie centrale et l'Indo-Pacifique) a été adopté entre l’UE et l’Inde.

L'objectif est de travailler ensemble sur la réglementation et le soutien aux investissements privés dans des infrastructures physiques de haut niveau dans tous les secteurs : numérique, transports, énergie et relations interpersonnelles.

L'UE et l'Inde chercheront à favoriser les échanges entre Européens et Indiens et à créer des partenariats entre les secteurs public et privé de l'UE et de l'Inde.

Le partenariat pour la connectivité est un projet majeur qui permettra de promouvoir des infrastructures de haut niveau pour une croissance économique durable et résiliente, et de favoriser les échanges entre nos peuples.

Charles Michel

 

L'Inde est le deuxième pays (après le Japon) avec lequel l'UE a conclu un partenariat de connectivité.


Affaires étrangères et sécurité

L'UE et l'Inde ont souligné leur engagement en faveur d'une réforme complète du Conseil de sécurité des Nations unies, afin de le rendre plus efficace, transparent, représentatif et responsable, de manière à refléter les réalités contemporaines.

L’espace indo-pacifique a été au cœur des discussions suite à l'adoption récente de la stratégie de l'UE pour la coopération avec l'Indo-Pacifique. Les dirigeants ont convenu de renforcer la coopération entre l'UE et l'Inde dans la région Indo-Pacifique, notamment dans le cadre du sommet Asie-Europe (ASEM) et des forums régionaux pertinents.

L'UE et l'Inde renforceront également leur coopération avec leurs partenaires africains afin de soutenir une Afrique prospère, pacifique, démocratique et résiliente.


Droits de l'homme

L'UE et l'Inde ont prévu de reprendre le dialogue sur les droits de l'homme après huit années d'interruption, la prochaine réunion étant prévue en 2022.

Ils ont également convenu d'intensifier la coopération dans les enceintes internationales des droits de l'homme, en particulier l'Assemblée générale et le Conseil des droits de l'homme des Nations unies.

Les droits de l'homme, l'égalité des sexes et l'égalité des chances sont au cœur de notre engagement avec l'Inde.

Charles Michel



"Ce sommet est un succès", s'est félicité le Premier ministre portugais Antonio Costa. "Le sommet s'est tenu entre les dirigeants des 27 pays de l'UE et le Premier ministre indien, et c'est très important au moment où l'Inde vit une situation dramatique", a-t-il souligné, faisant référence aux nombreuses victimes de la pandémie dans ce pays.

 

Pour en savoir plus sur le sommet social de l'Union Européenne à Porto qui a précédé la réunion avec Narendra Modi, lire UE : Le sommet social de Porto et la relance du social

 


 

0 Commentaire (s)Réagir