Mardi 16 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Mobilisation des étudiants de Bombay pour le climat

Par Justine Braive | Publié le 26/05/2019 à 05:36 | Mis à jour le 26/05/2019 à 05:57
Photo : Justine Braive
Marche climat etudiants mumbai

"The earth is getting hotter than Milind Soman " (ndlr : Milind Soman, mannequin indien) pouvait-on lire sur une pancarte brandie par l’une des manifestantes à Juhu, au nord de Bombay. Manière amusante d’interpeller les hommes politiques au lendemain des résultats des élections législatives indiennes. Ce vendredi, lycées et étudiants du monde entier ont répondu à l’appel et seconde édition du mouvement international "Fridays for the Future" initié par la jeune Greta Thunberg.

 

MArche climat etudiants mumbai
Photo Justine Braive

 

A Bombay, ils étaient 200 à participer à une marche silencieuse entre la plage de Juhu et Birla Lane. Tous ont eu en main le document du militant écologiste Girish V. Rault qui leur a été distribué à leur arrivée. Le titre est alarmant : "Human race and life on the verge of Extinction" (la race humaine et la vie sur la voie de l'extinction). 

 

Marche climat mai 2019 mumbai
Photo Justine Braive

 

Ces jeunes indiens n’ignorent pas que la situation est grave, ils vivent dans un pays dont 22 de ses villes sont inscrites sur la liste des 30 villes les plus polluées au monde, selon un classement d’AirVisual. Si Bombay n’y figure pas encore, la ville n’a rien d’un enfant modèle. En mai 2018, l’organisation Mondiale pour la Santé (OMS) l’avait inscrite à la 4ème place des mégalopoles (les villes de plus de 14 millions d’habitants) les plus polluées du monde. 

 

MArche climat etudiants mumbai
Photo Justine Braive

 

Girish Raut s’est adressé à la foule en ces termes : "En trois mois, 612 fermiers du Maharashtra se sont suicidés en raison du réchauffement climatique. Ce n’est pas l’économie qui nous fait vivre. Notre vie, nous la devons à la Terre, à l’air, à l’eau et à la nourriture que la planète nous procure".

 

Marche fridays for the future
Photo Justine Braive

 

Les Mumbaikars souhaitent que le gouvernement déclare l’urgence climatique, comme l’ont fait récemment le Royaume-Uni et l’Irlande au début du mois de mai. « Les élections viennent de prendre fin. Nous attendons du nouveau gouvernement qu’il prenne des mesures pour protéger l’environnement » a déclaré Shruta Sinha, étudiante en école de commerce. Pour Arushi Rashit, designer, la conscience écologique doit également venir des consommateurs : "Nous devons avoir conscience que la Terre est ce que l’on a de plus précieux. Il faut limiter l’usage du plastique et utiliser des produits "eco-friendly"". 

 

Marche climat etudiants mumbai
Photo Justine Braive

 

 

 

Nous vous recommandons

Justine Braive

Justine Braive

Après avoir exercé 4 années en tant qu'avocate, Justine décide de s'installer en Inde en 2018 et suit des études de journalisme à Bombay. Elle collabore pour le journal anglophone Free press, la Nouvelle Revue de l'Inde ainsi que le Petit Journal.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Hong Kong Appercu
HISTOIRE

La cité des ténèbres de Hong Kong

Objet de curiosité voire de crainte, Kowloon City a alimenté les histoires les plus extraordinaires. Histoire de la plus incroyable des aventures humaines qu'ait jamais connu Hong Kong!