Samedi 14 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Maharashtra : toujours pas de gouvernement en place !

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 11/11/2019 à 07:32 | Mis à jour le 11/11/2019 à 07:45
Photo : Les leaders des partis du Congress (Sonia Gandhi), du Shiv Sena (Udhav Thackeray) et du NCP (Sharad Pawar) - Instagram
Shiv Sena NCP Congress NCP

Alors que les résultats des élections ont été annoncés le jeudi 24 octobre, le Maharashtra n’a toujours pas de nouveau gouvernement. L’alliance entre le BJP et le Shiv Sena qui a obtenu plus des 145 sièges nécessaires pour la majorité (105 sièges pour le BJP et 56 pour le Shiv Sena) n’a pas réussi à s’accorder sur la répartition des postes au gouvernement entre les deux partis et, notamment, sur l’attribution du poste de chef de gouvernement (Chief Minister).

 

Deux semaines sans avancée

Multipliant les consultations en interne et les déclarations à la presse, les deux partis ont campé sur leurs positions. Le BJP n’a cessé de déclarer qu’il n’avait jamais été question de partager le poste de Chief Minister et d’affirmer que Devendra Fadnavis (du BJP), qui était à ce poste précédemment, allait y rester. Le Shiv Sena a persisté à réclamer la répartition du poste entre les deux partis pour la durée du mandat : 2 ans et demi pour le BJP, 2 ans et demi pour le Shiv Sena.

 

Dessin humoristique sur la volonté de Devendra Fadnavis de rester Chief Minister - Instagram deccanchronicle_official

Gouvernement Maharashtra BJP Shiv Sena NCP

 

 

La saga du weekend du 9-10 novembre

Finalement, vendredi 8 novembre au soir, Devendra Fadnavis a remis sa démission au Gouverneur du Maharashtra. Ce dernier lui a demandé de rester en poste jusqu'à la formation d’un nouveau gouvernement et a enjoint le BJP de décider s’il pouvait former un gouvernement. Dimanche 10 novembre, le parti confirmait au gouverneur qu’il n'était pas en mesure de le faire, n’ayant pas réussi à rallier assez de députés indépendants pour avoir la majorité à l'assemblée. Celui-ci a alors  enjoint le Shiv Sena à se prononcer avant 19h30 le lundi 11 novembre.

 

Tweet du leader du Shiv Sena sur la demande du gouverneur de former un gouvernement

 

 



Vers un gouvernement Shiv Sena - NCP (Nationalist Congress Party)

Depuis plusieurs jours, le Shiv Sena a contacté le NCP, le troisième parti en termes de nombre de sièges obtenus (54) et tente de le convaincre de le rejoindre pour gouverner le Maharashtra. Le NCP a fini par poser ses conditions dimanche soir : le Shiv Sena doit se détacher complètement du BJP au niveau de l’état du Maharastra mais aussi au niveau du gouvernement de l’Union indienne. Pour la première fois, en mai 2019, le Shiv Sena y avait obtenu un poste de ministre. 

Afin de satisfaire cette demande, lundi matin, Arvind Sawant, élu du Shiv Sena, a dû démissionner de son poste de ministre après seulement quelques mois dans cette fonction. 

Mais, la décision d’une alliance avec le Shiv Sena ne sera pas prise localement par le NCP, ce parti qui est né d’une scission avec le Congress en 1999. Le chef du NCP a annoncé qu’il attendait les recommandations des leaders du Congress qui se réunissaient ce matin.

 

Tweet de l’agence de presse indienne ANI

 

Quant au parti du Congress du Maharashtra qui n’a eu que 44 sièges lors des élections, son chef a déclaré qu’il souhaitait rester dans l’opposition mais se rallierait à la décision du parti au niveau central.

 

Tweet du chef du parti du Congress dans le Maharashtra

 

Cependant, même alliés, le Shiv Sena et le NCP n’ont toujours pas la majorité des sièges à l'assemblée.


En attendant, le Maharashtra n’a pas de gouvernement et le BJP a perdu l’Etat ...

 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualité en Inde

ENVIRONNEMENT

L'Inde, efficace dans la lutte contre le changement climatique

L’indice Climate Change Performance 2020, outil de suivi de la performance des pays dans la lutte contre le changement climatique a été publié cette semaine. L’Inde est 9ème, la France 18ème.

Vivre en Inde

LIVRE

Petite bibliothèque de fiction sur l'Inde en français

17 romans en français à mettre sous le sapin de Noël pour les amoureux de l’Inde ou simplement pour les curieux : du conte magique à la critique sociale, en passant par les grands classiques.

Que faire à Bombay ?

Chennai Appercu
AVENTURE

Le froid vous manque ? Tentez le Ladakh en hiver…

Lepetitjournal donne la parole à Thibaut, grand passionné de treks. Il nous raconte aujourd’hui son expérience (sans sa famille) dans le Ladakh en hiver… paysages uniques et sensations fortes !