Samedi 24 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les touristes à la rescousse des villages fantômes

Par Charlotte Hyest Dewevre | Publié le 11/04/2019 à 01:00 | Mis à jour le 23/08/2019 à 21:38
Ghost village tourisme solidaire

Faire rimer tourisme et durable, c’est le pari lancé il y a près de 15 ans par Rashmi Sawant. Cette entrepreneure sociale a ainsi importé le concept du bed & breakfast dans des villages reculés d’Inde

 

Incrediable India comme on l’appelle … Riche de cultures et de savoirs, de tradition et de modernité, de couleurs, de sourires, d’odeurs, … Il y a tant à découvrir en Inde et quoi de mieux pour explorer un pays que de se frotter à sa population en séjournant chez l’habitant ! Air BnB me direz vous ?! Oui, mais avec une dimension sociale et solidaire en plus.

 

Rashmi Sawant
Rashmi Sawant

Rashmi Sawant, entrepreneure sociale, pleine d’audace a  importé le concept du bed & breakfast dans des villages reculés d’Inde. Un défi de taille, tant pour la population locale, néophyte en hôtellerie, que pour Rashmi qui s’est armée de patience et de ténacité pour les former et assurer l’aménagement confortable et authentique des chambres et des sanitaires des maisons d’hôtes. 

 

Partir quelques jours avec son agence touristique solidaire - Culture Aangan, c’est s’immerger dans la culture locale. Sentir, écouter, goûter, prendre le temps de vivre au rythme du village. Une parenthèse pleine de sens, en déconnexion totale avec nos vies frénétiques de Mumbaikars. 

 

Culture AAngan
Cuisiner ...

Une multitude de thématiques sont proposées et s’adressent tant aux enfants qu’à leurs parents pour retrouver le plaisir de choses simples et mieux comprendre la culture Indienne : récolte et cuisine de la mangue, atelier poterie avec l’artisan du village, initiation à la danse pendant un cérémonie traditionnelle, … 

Au-delà de l’expérience riche en partages et apprentissages, vous contribuez à la valorisation et la viabilité de la vie de villages tant par la préservation des traditions que par le profit que cela génère. Véritable social business, Culture Aangan reverse 60% des recettes aux habitants hôtes.

 

Culture AAngan pottery initiation
Potterie ...

 

Après Sindhudurg (70 km de Goa) et Godwad (120 km d’Udaipur), Rashmi et son équipe ont été sélectionnés par l’état de Uttarakhand pour essaimer ce modèle de « social tourism » et aller plus loin en redonnant vie à une poignée de villages fantômes de la région.

 

 

Les "villages fantômes" (Ghost villages)

Le phénomène de « villages fantômes », qui se vident de leur population jeune et active au profit des grandes villes n’est pas rare. Dans certains états, le nombre de ces villages se compte par centaines. Accès limité à la santé, chômage, récoltes agricoles amoindries, … les raisons qui poussent la population à quitter leur terre natale sont variées. D’après la Commission du développement de la ruralité et de la migration, l’état du Uttarakhand recenserait près de 2600 village fantômes.

 

Plus d’information ICI 

 

Charlotte Hyest-Dewevre

Charlotte Hyest Dewevre

De la Croix-Rouge à l’entrepreneuriat social, Charlotte s’épanouit dans le contact humain. Curieuse, dynamique, elle goute aux expériences qui se présentent pour en faire des opportunités de vie. Rencontre, cuisine, apprentissage sont ses maîtres mots.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour