12 activités à faire pendant la mousson à Mumbai

Par Elise Tenace | Publié le 15/07/2022 à 00:30 | Mis à jour le 15/07/2022 à 10:52
La chaine des Sahyadri près de Mumbai pendant la mousson

Si vous restez à Mumbai en juillet et août, nous vous proposons douze activités à faire pendant la mousson, qui vous permettront soit de savourer le charme des pluies tropicales, soit de rester bien au sec.

 

1. Visiter la mairie de Mumbai avec Khaki Tours 

Pour la première fois depuis une centaine d’années, la mairie de Mumbai (le BMC) est ouverte au public. Des visites guidées sont organisées chaque samedi et dimanche, par l’association Khaki Tours. Une partie de la visite s’effectue depuis la plateforme d’observation située au centre du carrefour, mais à part ça, vous serez au sec la majeure partie du temps. Cliquez sur ce lien pour réserver.

 

Le BMC la mairie de Mumbai
Le BMC 

 

2. Faire une randonnée dans les Western Ghats

De nombreux Mumbaikars font de la randonnée dans les Ghats occidentaux pendant la mousson. Cette chaîne de montagnes, également appelée Sahyadri, présente une grande variété de paysages, jungle, prairies alpines, rizières, plateaux escarpés, cascades... La faune et la flore y présentent un taux élevé d'endémisme. 

L’accompagnement par un guide est indispensable, sauf si vous vous sentez capable de rejouer un épisode de « Man vs Wild ». Privilégiez les départs de trek tôt pour éviter la foule à certains endroits réputés.

 

Kalsubai Harishchandragad Wildlife Sanctuary
Départ de randonnée dans le Kalsubai Harishchandragad Wildlife Sanctuary

 

Les treks les plus célèbres vous mèneront sur le Kalsubai, le point culminant de l’État du Maharashtra, sur le Konkan Kada, une falaise dont le sommet s’avance au-dessus du vide, ou à la cascade de Devdund, qui se jette dans une piscine naturelle à l’eau limpide, dans laquelle les randonneurs peuvent se baigner.

 

Pour randonner aux alentours de Mumbai, vous pouvez vous adresser à Treks and Trails ou à Trekhievers. Attention, les départs se font souvent en bus ou en train, le soir précédent le trek. Si vous souhaitez plus de confort, vous pouvez vous rendre au départ du trek en véhicule privé.

 

3. Découvrir un nouveau sport avec Decathlon India

Les équipes de Decathlon India sont très actives pour promouvoir le sport en Inde. Sur le site www.all for sport.in, vous pouvez vous inscrire à des activités, payantes ou gratuites. Et s’il y a un magasin Decathlon près de chez vous, il y a de fortes chances que son personnel anime un club de cyclisme ou de course à pied.

 

4. Passer un weekend à Lonavla

La  mousson a une toute autre saveur lorsqu’on est dans un environnement naturel. Les Mumbaikars qui peuvent se le permettre adorent quitter le chaos de la ville et retrouver la tranquillité d’une « hill station », une station de montagne. La plus célèbre est certainement Lonavla, à une centaine de kilomètres à l’est de Mumbai. Vous pouvez y loger en villa privée ou en « resort », et visiter les alentours : le lac, les forts de Rajmachiou de Lohagad, les grottes sculptées de Karla... Vous pouvez aussi ne rien faire d’autre qu’admirer la pluie et les nuances de vert de la végétation, abondante en cette saison.

 

Le fort de Lohagad près de Pune dans les Ghats occidentaux
Vue depuis le fort de Lohagad, près de Lonavla

 

 

5. Faire du rafting à Kolad

Situé à 110 kilomètres de Mumbai, Kolad est un village pittoresque, prisé pour les sports d’aventure qu’on peut y pratiquer. En plus du rafting, les plus téméraires peuvent s’essayer au saut à l’élastique et à la tyrolienne.

 

6. Se promener au Sanjay Gandhi National Park (SNGP)

Situé dans le nord de Mumbai, le Sanjay Gandhi National Park est un espace vert protégé de 87 km². Plusieurs chemins de randonnée sont accessibles, vous pouvez vous renseigner à l’accueil pour en obtenir le détail. L’un de ces itinéraires vous mènera aux grottes de Kanheri. Une autre débouche sur le point culminant de Mumbai. Le matin, le parc ouvre à 8 heures. Il est possible de prendre un pass pour accéder au parc dès 6 heures, comme de nombreux résidents locaux. L’entrée principale du parc est située à Borivali, le long de la Western Express Highway.

 

Vue sur le Sanjay Gandhi National Park à Mumbai
Une vue sur le SNGP depuis les grottes de Kanheri

 

 

7. « Shop till you drop » à Phoenix Marketcity Kurla ou à Jio World Drive à BKC

Quoi de mieux pour sortir sans affronter la pluie que de visiter l’un des plus grands centres commerciaux de Mumbai ? Avec ses 300 boutiques, 70 restaurants et 14 écrans de cinéma, Phoenix Marketcity risque de vous occuper pendant plusieurs heures. Il possède aussi une salle pour spectacles et concerts, le Dublin Square. Phoenix Marketcity est situé à Kurla.

Le tout nouveau Jio World Drive à BKC est aussi une option pour rester au sec et propose en plus un cinéma drive-in sur son toit.

Mumbai compte de nombreux centres commerciaux de grande taille, comme le R-City Mall, à Ghatkopar West, et High Street Phoenix, à Lower Parel.

 

8. Faire du trampoline

Si la pluie ne vous fait pas sauter de joie, rendez- vous dans l’un des « trampoline parks » de la ville. Avec des enfants ou non, on se laisse prendre au jeu. Pour cela, vous pouvez aller à Rush, dans le quartier de Fort, à Happy Planet, dans Phoenix Marketcity à Kurla, ou à Bounce, à Infiniti Malad West. 

 

9. Aller voir une pièce en anglais ou un concert au St. Andrews Auditorium ou au Royal Opera House

Le St. Andrews Auditorium (Bandra) et le Royal Opera House (Charni  Road) présentent souvent des concerts et des pièces de théâtre et des spectacles en anglais, y compris pendant la mousson. Vous pouvez aussi consulter le programme du National Centre for the Performing Arts (NCPA), à Nariman Point, et du Prithvi Theatre, à Juhu. 

 

Le bâtiment du Royal Opera House à Mumbai
Royal Opera House

 

10. Flâner dans les librairies

La chaîne de librairies Crossword est installée dans la plupart des quartiers de Mumbai, et dans de nombreux centres commerciaux. Alternativement, vous pouvez vous rendre chez Kitab Khana (la « maison du livre »), une librairie indépendante fondée en 2010 dans le quartier de Fort. En 2021, l’établissement a été inclus dans la liste des « most brilliant bookshops in the world », établie par le Financial Times. 

Intérieur de la librairie Kitab Khanna à Mumbai
Kitab Khana

 

Les habitants du quartier de Bandra connaissent certainement Title Waves, une librairie indépendante qui occupe 740 m² près de Linking Road et Turner Road. 

Plus au nord, à Juhu, la librairie Granth est perchée au-dessus d’une boutique de vêtements, à quelques mètres de la plage. On aime son calme et le joyeux désordre de ses rayonnages, qui permettent de tomber sur des pépites. 

Ces trois librairies possèdent un espace café.

 

11. Visiter les plages sauvages du nord de Bombay

Le nord de la ville est bordé de kilomètres de plages intactes. Pendant la mousson, les vagues et la végétation forment un spectacle dramatique et offrent une véritable bouffée d’air (un peu plus « pur » pendant la mousson qu’en saison sèche), à l’écart des gratte-ciel et des quartiers densément peuplés. Rendez-vous à Malad West, puis allez vers l’ouest pour rejoindre Madh Island et ses plages : Dana Pani, Aksa, Hamla, Marvé... Vous pouvez ensuite prendre le ferry à Marvé et continuer sur Manori beach et Gorai beach. Ces plages sont aussi accessibles par la route si vous passez tout au nord, par Mira Road. C’est aussi à Gorai que vous pouvez visiter la Global Vipassana Pagoda, un immense temple bouddhiste doré, qui se détache sur le paysage. Si possible, évitez les dimanches, car les plages sont alors fréquentées par les familles locales et l’accès en voiture est parfois difficile.

 

La plage de Manori au nord de Mumbai
Manori Beach

 

 

Au sud de Bombay, la ville d’Alibaug est connue pour ses belles plages, son calme, ses hôtels et ses élégantes résidences secondaires. Vous pouvez vous y rendre en ferry puis bus, depuis Gateway of India. Le trajet dure une heure et demie en tout. Si vous préférez prendre votre voiture ou votre moto, vous pouvez l’embarquer sur le ferry M2M Ro-Ro (« Mumbai to Mandwa Roll on - Roll off »), accessible depuis Ferry Wharf, dans le quartier de Mazgaon.

 

Restez à l’écart de l’océan lorsque vous visitez le bord de mer pendant la mousson, les marées et courants étant très forts.

 

12. Visiter les musées de Mumbai

Abritez-vous de la pluie et joignez l’utile à l’agréable en visitant les musées de Mumbai. 

Le Chhatrapati Shivaji Maharaj Vastu Sangrahalaya, autrefois appelé Prince of Wales Museum, est un très beau bâtiment de style néo-gothique et indo-sarracénique, typique de l’architecture coloniale de la ville. Il abrite 50000 œuvres et objets, d’Inde et d’ailleurs. Le musée est installé à Kala Ghoda.

 

Le musée Chhatrapati Shivaji Maharaj Vastu Sangrahalaya à Mumbai
Le Chhatrapati Shivaji Maharaj Vastu Sangrahalaya

 

Le Dr. Bhau Daji Lad Museum, le plus ancien musée de Mumbai, fête ses 150 ans en 2022. En plus de ses intérieurs somptueux et bien conservés, le musée présente notamment une section sur les arts industriels et une sur les origines de Bombay. Dans le parc qui l’entoure, vous pouvez voir la statue équestre du roi Edward VII, qui a donné son nom au quartier de Kala Ghoda (« cheval noir »), où elle était autrefois installée. Le musée est situé à Byculla.

 

L'intérieur du Dr. Bhau Daji Lad Museum à Mumbai
L’intérieur du musée Dr. Bhau Daji Lad

 

Ouvert en 2019 sur Pedder Road, le National Museum of Indian Cinema retrace l’histoire du cinéma indien et expose des équipements anciens et modernes. Une section permet aux enfants de s’initier aux étapes de la réalisation d’un film, de la prise de vue au montage.

 

Vous pouvez également visiter Mani Bhavan, une villa qui fut le quartier général de Gandhi, de 1917 à 1934, et qui abrite aujourd’hui un musée qui lui est dédié. Mani Bhavan se trouve dans le quartier de Gamdevi, près de Girgaon Chowpatty.

 

 

Cette liste est subjective et non-exhaustive ! N’hésitez pas à partager vos activités favorites pendant la mousson dans les commentaires.

 

 

Sur le même sujet
Elise Tenace

Elise Tenace

Diplômée d’anglais et rédactrice-traductrice de métier, Élise a trouvé en Inde de quoi alimenter ses centres d’intérêt : les langues, le yoga, l'art, les sites naturels...
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale