Dimanche 25 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Mani Bhavan – la maison de Gandhi à Bombay

Par Johana Burloux | Publié le 26/04/2019 à 00:45 | Mis à jour le 03/06/2019 à 19:30
Photo : ​Wikicommons photo by Jorge Láscar - Flickr: Mani Bhavan
Mani Bhavan Gandhi Mumbai

Au cœur du beau quartier de Gamdevi, non loin derrière la plage de Chowpatti, Mani Bhavan, une maison marron et crème de deux étages, fut la demeure et le siège des activités politiques du Mahatma Gandhi lors de ses passages à Bombay entre 1917 et 1934. Maison d’un de ses amis, elle fut le témoin de la naissance de nombreuses de ses luttes, d’une de ses arrestations et de rencontres avec ses sympathisants. Aujourd’hui transformée en musée, sa visite est assez rapide mais inspirante sur le parcours de l’homme, son impact considérable sur l’histoire indienne mais aussi le rayonnement de sa personnalité à l’international.
 

Mani Bhavan Gandhi museum
Mani Bhavan

 

En plus d’une bibliothèque assez fournie à l’entrée, le musée comporte deux étages.  On commence par le deuxième qui s’ouvre sur une pièce de vie gardée intacte regroupant les objets du quotidien du Mahatma. Ceci ne sera pas qu’anecdotique, ou pour ravir les visiteurs fétichistes, tant l’homme a défendu son ascétisme, déclarant très tôt que vivre dans des conditions de pauvreté l’aidait à se sentir plus proche du peuple dont il défendait les conditions de vie, ainsi que dans sa spiritualité. On y découvre donc, entre autres objets : sa couche, son écritoire, ses chaussures, mais aussi son propre rouet du Khadi, ce coton épais indien dont il a promu l’usage au détriment des cotons industriels vendus par les britanniques. C’est cette roue d’ailleurs que Gandhi a voulu voir figurer au centre du drapeau de la nouvelle nation indienne qu’il a menée à l’indépendance. 

 

Gandhi rouet
Gandhi et son rouet
Drapeau indien
Le drapeau indien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La visite se poursuit par des scènes de la vie de l’activiste recréées sous forme de miniature. On assiste ainsi à l’enfance de Mohandas Karamchand Gandhi dans le Gujarat, à ses études de droit à Londres, au début de ses activités politiques en Afrique du Sud où, victime de discrimination, il commencera sa lutte pour les droits civiques et développera sa philosophie. On le suit ensuite lors de son retour en Inde en 1915 où la population l’affuble du nom de Mahatma ( composé de महा, mahā (« grand ») et de आत्मन्, ātman (« âme »)) et bien sûr dans sa lutte pour l’Independence de l’Inde contre l’Empire britannique, ses multiples arrestations, dont celle qui a eu lieu dans cette maison même, ses grèves de la faim pour combattre les violences religieuses entre hindous et musulmans, jusqu’à son assassinat en 1948 par un fanatique hindou qui lui reprochait la partition de l’Inde, sous prétexte qu’elle aurait menée à un affaiblissement du pays

 

Gandhi museum Mumbai

 

L’exposition éclaire autant sur l’homme que sur ses combats et les épisodes marquants ou sanglants de l’histoire de l’Inde moderne, comme le massacre d'Amritsar (1919), dont l’Inde vient de commémorer le centenaire, où l’armée britannique avait tiré sur une foule célébrant le début des moissons suite à des jours de tensions, laissant 379 tues et plus de 1000 blessées. Ou encore la marche contre la taxe sur le sel par les Britanniques (1930), symbole de la lutte non violente, par laquelle Gandhi incite ses concitoyens à récolter le condiment par leurs propres moyens, ce qui mènera à l’arrestation de plus de 60 000 personnes, dont le Mahatma lui -même pendant 9 mois, suivie de leur libération après l’abandon de l’impôt.

 

La visite continue au premier étage par une galerie de photos de Gandhi et ses proches. Mais ce qui reste le plus fascinant sont les reproductions des lettres échangées avec des personnalités comme le poète indien Tagore, mais aussi internationales comme Tolstoï, par exemple, avec qui il entretiendra une correspondance, la dernière année de la vie de l’écrivain russe. Ou encore la lettre adressée à « Herr Hitler » en 1940, l’exhortant dans des termes très humbles, d’user de son pouvoir pour empêcher la vague de violence qui s’apprête à déferler sur l’Europe. Et enfin, l’émouvante lettre d’hommage au Mahmatma rédigée par Albert Einstein. On mesure ainsi à quel point l’œuvre de Gandhi a eu un impact de son vivant au-delà des frontières de son pays et résonne avec toute l’histoire du XXème siècle.
 

Correspondance Gandhi
Lettre de Einstein
Gandhi Nehru
Gandhi et Nehru

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D’aspect assez simple et modeste, à l’image de l’homme, le musée laisse donc une empreinte durable et vaut certainement le détour.


Mani Bhavan se situe dans une rue calme et ombragée où il est très agréable de se promener pour admirer les façades plus ou moins décaties des maisons alentours. N’hésitez pas à en profiter pour visiter le temple Jain sur August Kranti Marg, Grant Road West, à 5 min à pied de là !

 

Mani Bhavan Gandhi Mumbai
Laburnum rd, rue de la maison de Gandhi

 

Mani Bhavan Gandhi Sangrahalaya

19, Laburnum Rd, Near Police Station, Babulnath, Gamdevi, Mumbai, Maharashtra 400007

 

 

Nous vous recommandons

Johana Burloux

Johana Burloux

Diplômée de Sciences Politiques, professionnelle de l’information, rédactrice dans des publications généralistes, sportives et culturelles, co-fondatrice d’une start-up à Hong Kong, Johana est passionnée de l’écrit, de musique et de palak paneer.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour