TEST: 2242

Une avocate d’Aung San Suu Kyi rappelée à la discrétion médiatique

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 12/08/2021 à 22:00 | Mis à jour le 12/08/2021 à 22:00
Photo : Daw Aung San Suu Kyi
Une photo de Aung San Suu Kyi

Vendredi 6 août, la police s'est rendue au domicile de Daw San Marlar Nyunt, l'une des avocates de l'équipe de défense de Aung San Suu Kyi, et lui a demandé de ne plus communiquer avec médias locaux ou internationaux, affirment plusieurs sources parlant de l’actualité birmane. Daw San Marlar Nyunt est connue et appréciée des journalistes pour sa disponibilité jusqu’ici aux questions et aux explications sur le dossier de la conseillère d’Etat déchue.

D’après ceux qui racontent l’événement, l'avocat a été conduite auprès des administrateurs local et de district et il lui a été demande de signer un engagement de ne plus s’exprimer devant les médias et de ne plus divulguer d’information sur le dossier Aung San Suu Kyi à quiconque. L’avocate aurait signé et elle a pu rentrer chez elles.

Les quatre autres avocats membres de l’équipe de défense de la prix Nobel de la Paix 1991 déclarent pour l’instant tous qu’ils n’ont pour leur part été soumis à aucune requete ou pressions similaires. Aung San Suu Kyi est en détention dans un lieu tenu secret et depuis le 1er février 2021. Elle doit répondre de onze chefs d'accusation distincts et elle risque jusqu’à plus de 40 ans de prison cumulés.

Si plusieurs audiences de son procès se sont déjà tenues, elle n’a été autorisée qu’à de brèves rencontres de 30 minutes avec son équipe avant les comparutions devant le tribunal, a la suite desquelles ses avocats ont relayé plusieurs messages d'elle au public. Ce qui contrarie fortement le nouveau pouvoir mais est autorisé par la loi birmane. Les audiences ont été reportées depuis début juillet, officiellement à cause de la troisième vague d'infections au Covid-19 qui sévit en Birmanie.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com