TEST: 2242

17 salariés de Food Panda en quarantaine

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 03/05/2020 à 23:00 | Mis à jour le 03/05/2020 à 23:00
food panda en Birmanie

Si la livraison à domicile permet de préserver une activité économique pour les restaurants et offre malgré tout une certaine convivialité aux clients, elle n’est bien sûr pas la panacée en ce qui concerne la contagion par le Sars-Cov-2 puisque tout en minimisant les contacts, chaque livraison amène quand même la rencontre entre individus. Et c’est ce qui vient de se passer pour l’entreprise de livraison à domicile Food Panda, l’un des rares bénéficiaires de la crise actuelle de gestion du coronavirus, puisque l’un de ses coursiers s’est retrouve en contact avec le propriétaire du restaurant O Sushi Japanese Cuisine, dans le quartier de Hlaing, qui s’est ensuite avéré positif au coronavirus. En conséquence, depuis le 26 avril, l’ensemble des autres coursiers et des personnels qui ont été en contact avec ce coursier, et le coursier lui-même évidemment, ont été mis en quarantaine chez eux, à la demande de Food Panda, qui a également informé les autorités de la situation. La plupart de ces personnes vivent d’ailleurs dans le quartier de Hlaing. L’entreprise a fait savoir « qu’elle avait demandé à ses 17 employés de respecter une quarantaine volontaire à domicile et qu’elle leur maintenait une indemnité journalière de 10 000 kyats (environ 7 euros, une somme considérée comme un bon salaire quotidien dans un pays dont le salaire minimum est de 4 800 kyats par jour) ».

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com