Le 9 novembre, une date symbolique et tragique pour l'Allemagne

Par Vianney du Manoir | Publié le 08/11/2022 à 18:59 | Mis à jour le 09/11/2022 à 09:44
Photo : Checkpoint Charlie la nuit du 09 novembre 1989 © Bundesarchiv - Wikipédia
Checkpoint Charlie la nuit du 09 novembre 1989

Surnommée le Schicksalstag (littéralement le jour du destin), cette date a été un jour fatidique dans l’histoire allemande récente. Retour sur le lourd passif de cette date qui, entre révolution et tournant politique majeur, raconte près de 150 ans d’histoire.

 

 

Le sort semble s’acharner à faire du 9 novembre le témoin des plus grands événements allemands de ces deux derniers siècles. Des événements souvent funestes, au point d’empêcher que la chute du mur de Berlin, pourtant une date majeure dans l’histoire allemande et mondiale, devienne la fête nationale. Des révoltes du 19ème siècle à la montée du nazisme, voici les 5 événements qui font de cette date une journée historique.

 

9 novembre 1848 – Exécution de Robert Blum, parlementaire allemand

 

Robert Blum
Robert Blum sur les barricades à Vienne - Wikipédia

 

Membre du parlement de Francfort (première assemblée parlementaire élue en Allemagne), il était l’un des leaders du mouvement libéral et meneur de la Révolution de Mars. Il participa ainsi à la révolte viennoise, durant laquelle il fut arrêté et exécuté par les troupes impériales, en dépit de son immunité parlementaire. Un événement qui choquera le monde politique européen et qui portera un coup sévère à la Révolution de Mars, qui échouera quelques mois plus tard.

 

9 novembre 1918 – Abdication de Guillaume II, dernier empereur allemand

 

Guillaume II
L'empereur Guillaume II

 

Le 9 novembre 1918, ces mots résonnent depuis une fenêtre du Reichstag "Das Alte, das Morsche, die Monarchie ist zusammengebrochen. Es lebe das Neue, es lebe die deutsche Republik !“ ("Le vieux et le pourri, la monarchie s’est effondrée. Vive le neuf. Vive la République allemande !"). L’empereur Guillaume II, désemparé par la défaite militaire allemande lors de la guerre et par la pression populaire, vient en effet d’abdiquer et s’enfuit. La République de Weimar est alors proclamée, 2 jours avant la signature de l’Armistice.

 

9 novembre 1923 – Première tentative de putsch d’Adolf Hitler

 

Adilf Hitler en tournée
Adolf Hitler en tournée de propagande - Wikipédia

 

Dans le climat politique troublé par les conséquences de la défaite et du « diktat », un ancien militaire nommé Adolf Hitler propulse le NSDAP (le parti national-socialiste) sur la scène politique allemande. Ce parti s’oppose principalement à la République de Weimar, tenue responsable de l’instabilité dans lequel se trouve le pays. Le 9 novembre 1923, Adolf Hitler, suivi par plusieurs milliers de manifestants, tente de prendre d’assaut le ministère bavarois de la guerre. Une action réprimée par la police et qui poussera le leader du NSDAP en prison. C’est un événement fondateur de la carrière politique du futur chef du IIIe Reich, cette date sera célébrée dans l’Allemagne nazie.

 

9 novembre 1938 – La Nuit de Cristal

 

Vitrine brisée lors de nuit de cristal
Vitrine brisée lors de nuit de cristal - Wikipédia

 

En 1938, le régime nazi est arrivé au pouvoir et les lois antisémites se durcissent, avec notamment les tristement célèbres lois de Nuremberg. Les Juifs sont interdits d’exercer certains métiers et leurs biens doivent être enregistrés. Dans ce contexte de ségrégation, un jeune homme juif abat à Paris un fonctionnaire allemand le 7 novembre. Profitant de cette occasion, le régime nazi lance une série d’attaques contre les populations juives dans la nuit du 9 novembre : des synagogues, commerces et logements sont saccagés et incendiés à travers l’Allemagne. Plusieurs centaines de personnes seront tuées et plusieurs milliers envoyées dans des camps de concentration. Les débris qui jonchent les rues au matin du 10 novembre (notamment les morceaux de verre des vitrines juives) donneront son nom à ce triste événement.

 

9 novembre 1989 – La chute du mur de Berlin

Chute du mur de Berlin
Berlinois sur le mur devant la porte de Brandebourg en 1989 - Wikipédia 

 

C'est sans doute la date la plus symbolique de l’histoire allemande. La chute du mur de Berlin est un séisme, prémonitoire de la chute de l’URSS. Du 13 août 1961 au 09 novembre 1989, il aura divisé l’Allemagne, dans un pays devenu le théâtre de l’affrontement des deux blocs. Bien qu’il reste le jour qui aura permis à l’Allemagne de se réunifier, le lourd passif du 09 novembre empêche le choix de celui-ci comme jour de la fête nationale.

 

 

Plusieurs cérémonies seront organisées à travers la ville de Berlin en commémoration de cette date.  Le chœur Volny, composé de 150 chanteurs biélorusses en exil, donnera un concert à 18h au mémorial de Berlin-Hohenschönhausen. Le président fédéral donnera lui une conférence au Palais de Bellevue. Différentes commémorations en souvenir du pogrom de 1938 auront également lieu, tandis que pour célébrer les 33 ans de la chute du mur, des nouvelles stèles seront installées sur l’East Side Gallery.

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Capture d’écran 2022-06-28 114728

Vianney du Manoir

Vianney a intégré la rédaction en août 2022, après un parcours qui lui a donné le goût du voyage. Etudiant à Sc Po Strasbourg, il aspire à faire vivre les sujets qui le passionnent (culture, sport et questions sociétales) au travers de ses articles.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale