Mercredi 27 octobre 2021
TEST: 2240

Faire un stage ou un apprentissage à Berlin

Par Lepetitjournal Berlin | Publié le 03/07/2021 à 12:55 | Mis à jour le 04/07/2021 à 21:06
Photo : © Christin Hume - Unsplash
Une femme écrit sur son ordinateur

Vous souhaitez réaliser un stage (Praktikum) ou un apprentissage (Ausbildung) à Berlin mais ne savez pas par où commencer ? Ne cherchez plus, nous vous expliquons tout !

 

Comment trouver un stage à Berlin ? 

Les réseaux LinkedIn et Xing (son équivalent allemand) sont une porte d'entrée dans la sphère professionnelle. La création d'un profil vous servira à prendre contact avec de potentiels employeurs et à avoir accès aux offres d'emplois mises en ligne par les entreprises directement sur ces réseaux. 

Vous trouverez également de nombreuses offres de stages sur les sites suivants : 

Des sites un peu plus tournés vers l’apprentissage : 

 

Documents nécessaires pour réaliser un stage à Berlin :

Lors de vos recherches, il vous faudra évidemment présenter une lettre de motivation et un CV à jour. Les entreprises et institutions allemandes apprécieront d'autant plus votre candidature si les documents sont rédigés en allemand et que vous êtes en capacité de présenter des certificats de vos précédents stages (Zeugnis).

Lorsque vous aurez trouvé votre stage, une convention (fournie par votre université) devra être signée avant votre premier jour d'activité.

Une fois sur place il sera important que vous ayez une carte européenne d'assurance maladie en cours de validité avec vous ainsi qu'une assurance responsabilité civile. Enfin, si votre séjour dure plus de deux mois, pensez à vous enregistrer en tant que résident dans votre mairie : le fameux Anmeldung

 

Rémunération et différents types de stages et d'apprentissage en Allemagne : 

Le système allemand fait une distinction entre les stages obligatoires au cours d'une formation, les stages volontaires et les apprentissages. Si votre stage est obligatoire dans le cadre de votre cursus, il n'existe pas d'obligation de rémunération. Celle-ci est laissée à la libre appréciation de votre employeur. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre université pour l'obtention de bourses pour un stage à l'étranger. Aussi, beaucoup d'employeurs fournissent des indemnités complémentaires à leurs stagiaires : prise en charge des frais de transport, de repas, d'hébergement, etc. 

Si vous êtes majeur et souhaitez effectuer un stage volontaire de plus de 3 mois en dehors de tout cursus ou formation, vous pourrez bénéficier du salaire minimum allemand (9,60 euros/heure) en vigueur depuis le 1er juin 2021. 

Pour les apprentissages ou formations professionnelles de plus de 2 ans (Ausbildung), la rémunération est systématique et est fixée par les entreprises. Attendez vous à un salaire mensuel situé entre 600 et 1400 euros suivant votre secteur d'activités.

 

Comment financer son stage ? 

Il existe plusieurs bourses étudiantes pouvant financer votre séjour : 

  • L’aide à la mobilité internationale (pour les boursiers du CROUS).
  • La bourse Erasmus+ : il vous faut être au moins en première année d’études supérieures, étudier dans un établissement signataire de la Charte universitaire Erasmus+ et signer une convention de stage.
  • La bourse CIERA pour les étudiants en master.
  • La bourse PRAXES de l’OFAJ pour les participants hors cursus universitaire.
  • Les aides régionales, départementales voire communales. Renseignez-vous auprès des établissements qui vous concernent. Il est parfois possible de les cumuler. 

 

Enfin, n’oubliez pas de prévoir un logement à l’avance. Les recherches d'appartements ou de colocations peuvent prendre du temps à Berlin ! 

 

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Berlin ?

ART

À la découverte du street art berlinois

Berlin est une ville aux multiples identités, réparties dans différents quartiers. Le street art s’imprègne de l’histoire de ces rues pour se dévoiler au détour d’une façade, d’un pont, d’un trottoir.