Lundi 25 janvier 2021

Cérémonie spéciale au CFB pour les 20 ans du programme Voltaire

Par Juliana Bitton | Publié le 23/11/2020 à 20:25 | Mis à jour le 24/11/2020 à 09:19
Photo : © Juliana Bitton pour lepetitjournal.com Allemagne
Programme Voltaire Cérémonie

Les 20 ans du programme Voltaire, c’était vendredi soir au cinéma du Centre français de Berlin (CFB) ! L’événement a été filmé et diffusé en direct sur YouTube, coronavirus oblige. La fête était tout de même au rendez-vous… On vous raconte.


Mais au fait, qu’est-ce que le programme Voltaire ?

Créé en 1998 lors du Sommet franco-allemand de Potsdam sur une idée de Brigitte Sauzay, conseillère du chancelier allemand de l'époque, il s’agit d’un programme franco-allemand où collaborent le ministère de l’Education nationale et le Service d’échange pédagogique de la Conférence Permanente des Ministres de l’Enseignement des Länder. Le programme Voltaire désigne un échange scolaire de l’Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ) et depuis maintenant dix ans, il est organisé par le Centre français de Berlin. Le concept est le suivant : des adolescents en classe de troisième et de seconde français et allemands, apprenant la langue de l’autre (en LV1 ou LV2), vivent et sont scolarisés ensemble durant un an, tout d’abord en Allemagne (6 mois de mars à août), puis en France (6 mois de septembre à février).

 

Un accueil enthousiaste et chaleureux

« Bienvenue au Centre français de Berlin en live du quartier de Wedding dans cette splendide salle de cinéma ! Normalement la maison serait bien remplie avec 270 personnes, malheureusement ce n’est pas possible… mais nous avons élaboré un super programme pour vous ce soir ! » Sur ces mots chaleureux, le directeur du CFB, Florian Fangmann, a accueilli une centaine de spectateurs connectés sur YouTube venus célébrer l’anniversaire d’un des programmes phares des échanges franco-allemands de jeunes. Les live (retransmission en direct) étaient au nombre de deux : le premier en allemand sur la chaine YouTube du Centre français de Berlin, le deuxième en français sur celle de l'OFAJ.
 

programme Voltaire
Florian Fangmann, © Capture d'écran YouTube

 

Les animateurs de la soirée ont réussi leur pari : bien que la foule n’ait pu crier devant la scène, les applaudissements étaient au rendez-vous derrière les écrans des participants sur YouTube. Jessy James Lafleur, « spoken word artist » (artiste en création parlée) a su bousculer les mots poétiquement et intensément, notamment lors de la lecture de son texte « la terre brûle ». Sa joie de vivre était contagieuse ! Joe Bliese, travailleur social et artiste hip-hop, a su également insuffler une ambiance spéciale à cet événement et son enthousiasme allait de pair avec celui de Jessy.

 

Un film inédit pour le 20e anniversaire du programme Voltaire 

Dur d’avoir 20 ans en 2020… le programme Voltaire l’a compris ! Mais pas question de laisser le moral des uns et des autres chuter. La fête était bien au rendez-vous. Dès le début de la soirée, un film sur le programme Voltaire a été diffusé au Centre français de Berlin, l’occasion d’en apprendre plus sur cet échange franco-allemand qui a fait ses preuves et conquis de nombreux jeunes.

« Voltaire, qui avait des liens étroits avec Potsdam, Frédéric II et le château de Sanssouci, était un philosophe des Lumières. Il ne pouvait y avoir d’autre choix de nom que celui de ce Français, cet auteur et philosophe. » L’Allemand Tobias Bütow, co-secrétaire général de l’OFAJ, introduit ainsi le film en expliquant l’origine du nom du programme franco-allemand qui fête des 20 ans. « Avec le programme Voltaire, c’est le plaisir de découvrir et de faire découvrir, on se fait de nouveaux amis en partageant le quotidien de sa famille d'accueil, on découvre une vie bien différente de ce qu'on connaît chez soi », renchérit alors la Française Anne Tallineau, co-secrétaire générale de l’OFAJ, dont les mots décrivent l’ambition du programme.

 

Cérémonie programme voltaire
Anne Tallineau et Tobias Bütow (OFAJ), © Captures d'écran YouTube

 


Les discours officiels s'enchaînent valorisant cette expérience franco-allemande

De nombreux discours ont été prononcés tout au long de la soirée. Armin Laschet, Plénipotentiaire chargé des affaires culturelles a parlé de la difficulté de mener des programmes d’échanges comme le programme Voltaire : « 2020 a été une année difficile pour les échanges de jeunes ».

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale a souligné l’importance de cette « ouverture franco-allemande » : depuis les années 2000, le programme a permis à 7000 élèves français de partir en Allemagne et selon le ministre, ils ont pu « acquérir une grande autonomie, une occasion de mûrir » et cela sera une « valeur ajoutée dans le CV ». Enfin, le ministre a conclu avec ces mots : « l’amitié franco-allemande se construit au travers de chacun des jeunes qui participe au programme Voltaire. »

Anne-Marie Descôtes, ambassadrice de France en Allemagne depuis 2017 a loué les avantages du programme Voltaire comme « l’acquisition de compétences linguistiques et culturelles ». Selon l’ambassadrice, le programme Voltaire est un « programme de mobilité ambitieux ». Elle a précisé que « malgré la crise sanitaire, les échanges Voltaire ont été maintenus, la plupart des élèves ont choisi de rester dans leur famille d’accueil pendant les confinements. » Elle souhaite que cet « état d’esprit ne se limite pas à l’Allemagne et à la France », que le « programme s’inscrive au cœur du projet européen pour la jeunesse » et qu’il « participe à la formation des citoyens et citoyennes de demain. »
 

programme Voltaire
Anne-Marie Descôtes, ambassadrice de France en Allemagne, © Capture d'écran YouTube

 


Des témoignages en direct

Plusieurs anciens participants au programme Voltaire ont ensuite pris la parole et témoigné en direct comme Caroline, Bérénice, Henriette, Ronja et Jan. Selon Ronja par exemple, le programme Voltaire lui a permis de progresser « en langue mais aussi sur le plan personnel : aujourd’hui, je gère mieux certaines situations, j’ai davantage confiance en moi. »

 

Programme voltaire cérémonie
Participants (anciens et nouveaux) du programme, © Capture d'écran YouTube

 

Fabienne Paulin-Moulard, inspectrice générale de l’éducation, du sport et de la recherche et doyenne du groupe des langues – allemand s’est aussi exprimée sur la relation entre la France et l’Allemagne qui « sont des partenaires de longue date. » Selon elle, le programme permet évidemment un meilleur apprentissage linguistique : « il y a un véritable plus en termes de maitrise de la langue, notamment en compréhension. » Enfin, Gernot Stiwitz directeur du service d’échange pédagogique de la Conférence permanente des ministres de l’Education des Länder allemands a parlé de « valeur ajoutée pour les participants » et des « opportunités aux jeunes de développer des compétences interculturelles. »

Côté OFAJ, Anne Tallineau et Tobias Bütow ont ensuite pris la parole en direct pour évoquer les points forts du programme comme le fait qu’il soit accessible à tous et gratuit, que ce soit une expérience valorisée dans la suite du parcours comme lors de la sélection pour les facultés ou encore que le programme ait un aspect très familial, ce qui marque à vie ses participants. Tobias Bütow a conclu en affirmant : « les programmes tels que le programme Voltaire donnent confiance en l’avenir et montrent la force de l’amitié franco-allemande. »

 

Une clôture en musique

 

Cérémonie programme voltaire
© Juliana Bitton pour lepetitjournal.com Allemagne

 

Quoi de mieux pour conclure en beauté cette soirée organisée en l’honneur des 20 ans du programme Voltaire qu’un peu de musique ? C’était la mission de la chanteuse allemande Dota, accompagnée d’un de ses guitaristes du groupe « Dota und die Stadtpiraten » qui a su transmettre une onde très spéciale, nécessaire en ces temps difficiles où l’ambiance des concerts manque à tous.

 

Juliana Bitton

Juliana Bitton

Passionnée par le cinéma, la littérature féministe, les voyages et la photographie, Juliana est rédactrice web pour Lepetitjournal.com Allemagne.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Berlin ?

Le Bouquin Volant, seconde vie pour les livres au delà des frontières

L’association Le Bouquin Volant donne une seconde vie aux livres en les envoyant dans les pays où il en manque. Chaque année des milliers de livres s'envolent à destination du monde entier.