Lundi 27 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

J'AI TESTE POUR VOUS - L’île aux paons : un petit coin de paradis aux portes de Berlin

Par Lepetitjournal Berlin | Publié le 30/06/2015 à 22:00 | Mis à jour le 30/06/2015 à 11:57

Envie de vous évader ? D'échapper au bourdonnement de la ville et d'aller au contact de la nature ? L'île aux paons, Pfaueninsel, un petit havre de paix près de Wannsee vous fera voyager ! Une balade idéale pour profiter de ces premiers jours de beaux temps !

Une atmosphère idyllique
A quelques mètres de l'arrivé sur l'île, les braillements des paons se font déjà entendre et plongent dans une atmosphère paradisiaque. C'est ensuite une nature sauvage qui s'offre à vous dès les premiers pas sur l'île. Un environnement exceptionnel. Les feuilles de l'automne dernier gisent encore sur le sol, des magnolias prennent racine en plein milieu de parcelles d'herbe, c'est une forêt indomptée où la flore se développe à sa guise.

Espace protégé depuis 1924 et inscrit au patrimoine de l'UNESCO, l'île aux paons abrite de nombreux jardins dont le Rundergarten (1824) et le Rosengarten (1821) qui s'inscrivent dans un style anglais, mais aussi de nombreux édifices tels que le Fregattenhaffen, la Volière, la Schweiserhaus, la Kavalierhaus et le célèbre Château.


Cette île de 67 hectares reflète l'idéal de l'époque pour les souverains de Postdam où la démesure et l'exubérance sont les maîtres mots. Toujours dans ce souci d'esthétique de l'époque, l'île incarne tout à fait la notion d'harmonie entre la nature et les Hommes.


Aujourd'hui, l'île aux paons est une réserve naturelle pour les oiseaux sauvages. De nombreuses espèces y sont recensées dont des paons de la famille des paons bleus (pavos cristatus) qui se baladent librement sur l'île et se donnent en spectacle aux visiteurs avec leur magnifique roue pour séduire leur partenaire.

Petit rappel historique
Sous le règne de Friedrich-Wilhelm I, l'île était surnommée « l'île aux lapins ». Inutilisée pendant de nombreuses années, l'île fut ensuite acquise par Friedrich Wilhelm II, descendant de Friedrich-Wilhelm I, qui en fit sa résidence d'été et son lieu de retrouvailles avec sa maîtresse Wilhelmine Encke. Le château quant à lui fut construit sous son règne entre 1794 et 1797. Friedrich-Wilhelm II aménagea donc l'île à son goût et la peupla de paons. 


En 1936, un grand bal fut organisé sur l'île pour la clôture des jeux olympiques de Berlin où de nombreux dignitaires nazis étaient présents dont Goebbels.
L'île a aussi servi plusieurs fois de décor dans les années 60 pour des films tirés d'ouvrages du nouvelliste Edgar Wallace tels que « la porte aux sept serrures », « le magicien » ou « le château des chiens hurlants ».


Si l'envie vous prend de quitter la ville, l'espace d'un instant, n'hésitez pas, allez vous promener et flâner sur l'île aux paons.

C. B.-D. (www.lepetitjournal.com/Berlin) mercredi 1er juillet 2015

Crédits Photos : Charlotte Schuchard 

Savoir plus :
S1 direction Wannsee arrêt Wannsee ou S7 direction Postdam Hauptbahnhof arrêt Wannsee
Bus 218 arrêt Pfaueninsel
Ferry (3?)
Château : 3?, tarif réduit 2,50?
http://www.spsg.de/
http://www.pfaueninsel.info/

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Berlin

Trois reproches à faire à Berlin

Nous avions récemment présenté plusieurs des nombreux avantages que présente Berlin. Malheureusement, malgré certaines qualités indéniables, il faut bien reconnaître tout n’est pas toujours tout rose

Sur le même sujet