TEST: 2239

Philippe Saman honoré par la Ville de Barcelone

Par Francis Mateo | Publié le 23/02/2022 à 17:32 | Mis à jour le 24/02/2022 à 12:03
Photo : DR
Philippe Saman lors de la cérémonie d'intronisation comme "Ami de la ville de Barcelone"

Installé dans la capitale catalane depuis 43 ans, où il a dirigé la Chambre de commerce et d'industrie française pendant plus de quatre décennies, Philippe Saman a reçu cette semaine le titre d'Ami de Barcelone. Une distinction rare qui récompense un engagement constant au service du rapprochement de la France et la Catalogne, et un attachement profond pour sa ville de cœur : Barcelone. 


Philippe Saman n'a jamais cherché les honneurs. Il a toujours été bien trop occupé pour cela, surtout pendant les 43 dernières années au cours desquelles il s'est consacré pleinement à sa fonction de directeur de la Chambre de Commerce et d'Industrie Française de Barcelone. Un engagement au sein de la plus ancienne CCI française en Europe (qui fêtera l'an prochain ses 140 ans!), porté par un amour pour la France, la Catalogne... et Barcelone. Ce qui vaut aujourd'hui à Philippe Saman d'être honoré du titre d'Ami de Barcelone. 


4 décennies à la tête de la CCI française de Barcelone

Une distinction octroyée à ceux qui ont favorisé et défendu les intérêts de la capitale catalane, dans le respect de l'éthique. L'ex directeur de la CCI française de Barcelone rejoint ainsi sur cette liste "d'ambassadeurs" d'autres étrangers célèbres, comme l'ancien président de la commission européenne Jacques Delors, l'architecte Norman Foster, la prix nobel de la paix Rigoberta Menchu, et le chef d'orchestre Riccardo Muti. Jaume Collboni, premier adjoint d'Ada Colau à la mairie de Barcelone, a rendu hommage pour l'occasion à Philippe Saman en soulignant les efforts que le nouvel "Ami de Barcelone" a fait pour la promotion économique de la capitale catalane, pour "renforcer aussi les liens avec une culture française qui a marqué la gastronomie, l'architecture et la philosophie en Catalogne". 

 

Nouer des liens de part et d'autres de la frontière

Une reconnaissance de la constance avec laquelle l'ex président de la CCI française s'est attaché à nouer des liens de part et d'autres de la frontière ; comme en témoigne la création du désormais traditionnel "Prix Pyrénées", qui récompense chaque année une entreprise ou une personnalité oeuvrant en faveur de cette collaboration franco-catalane.

 

L'intégrité sans crainte de déplaire

Philippe Saman a cette vertu de savoir effacer les frontières –entre les pays comme entre les Hommes- dans le respect des cultures et des différences. Une vertu plus rare qu'on ne croit, presque une seconde nature chez celui qui a su s'imprégner de la double identité française et catalane, et dont les plus proches collaborateurs à la CCI sont devenus des amis. Le professionnalisme n'exclut pas l'empathie. Et l'amitié n'exclut pas la franchise, bien au contraire. Philippe Saman est aussi cet homme intègre qui sait mettre en garde au risque de déplaire, même aux siens (mais n'est-ce pas la meilleure preuve d'un attachement sincère ?). Et il ne s'en est pas privé lors de cette cérémonie en son honneur, face à des élus qui ne partagent pas (loin s'en faut) ses convictions ; celles d'un représentant –et fin connaisseur- du monde économique, citoyen engagé dans la défense de Barcelone. 

 

Oui à l'agrandissement de l'aéroport ! Oui à l'arrivée de nouveaux projets culturels ! Oui aux jeux olympiques d'hiver ! Oui à de nouveaux projets ambitieux !

"Les crises de ces dernières années -pas seulement celle du Covid- ont affecté profondément les Barcelonais, et nous devons avoir une vision du futur", a prévenu Philippe Saman, dans une allusion à peine voilée aux remous politiques des batailles indépendantistes. Sans se priver non plus de prendre parti sur des enjeux stratégiques pour la capitale catalane : "Oui à l'agrandissement de l'aéroport ! Oui à l'arrivée de nouveaux projets culturels ! Oui aux jeux olympiques d'hiver ! Oui à de nouveaux projets ambitieux !" Et tant pis pour le grincement de dents de certains élus de la majorité municipale ! Car Philippe Saman n'est pas prêt de se taire. 

 

Marseillais fan du Barça

Ce Marseillais fan du Barça (qui a aussi créé la première "peña" de l'OM à Barcelone) garde l'esprit militant, aujourd'hui essentiellement au service de la fondation Le Refuge, qui vient en aide aux jeunes homosexuels et transexuels rejetés par leur famille. La sculpture du A majuscule de son nouveau titre honorifique symbolise finalement bien ce parcours d'engagement et cette ouverture d'esprit qui correspond aussi à Barcelone, ville méditerranéenne ouverte par excellence : A comme Amitié, Art, Amour. A comme Angel, le compagnon de 40 ans que Philippe Saman a épousé le 14 juillet 2006 dans cette même salle où il vient de recevoir les honneurs de la Ville. A comme "Ami de Barcelone". A comme Apothéose.

francis mateo

Francis Mateo

Journaliste spécialisé en économie et tourisme, correspondant pour lepetitjournal.com en Catalogne, Francis Mateo est également directeur des éditions Barnanews.com (Barcelone).
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale