Jeudi 2 juillet 2020
Barcelone
Barcelone

Finis les bars à chichas: Barcelone récupère le Port Olimpic

Par Francis Mateo | Publié le 02/12/2019 à 17:31 | Mis à jour le 03/12/2019 à 10:43
Photo : DR
port-olimpic

Finis les bars à chichas, discothèques et pubs sur le port Olympique de Barcelone. La mairie transformera cette zone hyper-touristique en prolongement du centre-ville.

La Ville de Barcelone a décidé de récupérer un espace public symbolique sur le littoral, en rénovant complètement le port olympique et les plages adjacentes. La volonté annoncée l’an dernier n'aura pas tardé à se concrétiser, avec un premier pas important franchi il y a quelques mois, lorsque la Generalitat avait cédé l'ensemble de ses compétences sur ce secteur géographique à la municipalité. 

Cette nouvelle gouvernance effective à compter du mois de décembre implique la mise en œuvre du plan drastique voté par la majorité d'Ada Colau. Conséquence directe : la disparition des établissements de nuit et de divertissement qui avaient transformé le port Olympique en "port Touristique" (rendez-vous des beuveries et autres soirées "d'enterrement de vie de jeune fille"). Ce qui implique notamment la fermeture définitive des 24 discothèques installées sur cette partie du littoral (dont plusieurs avaient pourtant été classées récemment parmi les 100 meilleures boîtes de nuit du monde!). 

Et pour aller vite dans ce dossier, la Ville a mis les moyens, puisque le non-renouvellement des concessions coûtera 39 M€. Les discothèques, pubs et bars à chichas qui avaient proliféré au cours des dernières années ont donc les jours comptés sur cette façade maritime. D'ici le prochain mois de mai, tous ces établissements auront totalement disparu du Port Olimpic et de la plage. Il sera alors temps de lancer les travaux de restructuration de ce secteur du littoral, dont la remodélation urbaine est prévue jusqu'en 2024.


Politique de proximité

"Le plan vise à réintégrer dans la vie de la cité cette partie de la façade maritime et d'en faire un prolongement du centre-ville", indique Janet Sanz, l'adjointe à l'Urbanisme (Écologie et Mobilité) : "Nous avons récupéré un espace emblématique de la ville qui avait été déconnecté de la vie de quartier". 

Les habitants du Born, dans le prolongement du Port Olimpic, seront les premiers bénéficiaires de cette "récupération de l'espace public", où la municipalité prévoit d’aménager des équipements balnéaires et liés aux activités nautiques ; "Tout est prêt pour transformer ce secteur en un espace citoyen dédié à cent pour cent à la mer", confirme Janet Sanz. Ce projet urbain vise également à mettre un terme à une insécurité qui s'était installée dans cette zone, particulièrement la nuit, à même temps que grandissait le tourisme de masse.

La mutation du Port Olimpic prévoit l'implantation de nouveaux établissements plus en phase avec une "économie durable", et surtout plus adaptés à la politique de proximité souhaitée par la municipalité, c'est à dire des bars et restaurants de petite taille. Les seuls survivants de cette remodélation seraient les restaurants actuellement implantés sur le Quai de Gregal. L'agrandissement de l'Institut des Sciences de la Mer est également à l'étude parmi les équipements de loisirs prévues sur le futur Port Olympique de Barcelone.

francis mateo

Francis Mateo

Journaliste spécialisé en économie et tourisme, correspondant pour lepetitjournal.com en Catalogne, Francis Mateo est également directeur des éditions Barnanews.com (Barcelone).
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet