Lundi 23 septembre 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EXPAT – 6 choses que Barcelone fait mieux que Paris

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 31/03/2016 à 22:00 | Mis à jour le 05/03/2019 à 17:52
Photo : tirée du domaine public
barcelone

Pour ceux qui ont quitté la capitale et posé leur valise à Barcelone, il n'y a plus de doute, la vie est bien plus agréable en Catalogne. Le climat plus que favorable, le mode de vie à l'espagnole, la plage à proximité en sortant du travail sont autant d'éléments qui ont poussé des Français à quitter Paris pour le cadre de vie barcelonais. Mais il y a encore d'autres critères qui vous conforteront dans vos choix lorsque les nuits parisiennes et les croissants frais vous manqueront, étude comparative à l'appui.

 

Le métro, et sa sécurité


Créé dès le début du XXe siècle, le métro parisien est plus ancien que le barcelonais. Il faudra attendre 1924 pour voir inaugurée la première rame de métro dans la capitale catalane. Pour une personne fraichement débarquée, il sera plus facile et plus agréable de prendre le métro à Barcelone. En effet, avec ses 12 lignes et ses quelque 150 stations, le réseau du métro barcelonais est plutôt facile à utiliser, il dessert bien la ville... et il est propre. Le métro parisien compte quant à lui 16 lignes et plus de 300 stations. Mais l'insécurité dans les transports en commun parisiens est une vraie inquiétude pour les voyageurs. La ville de Paris souhaite conserver son tourisme et lutte contre ce fléau. Du côté de Barcelone, s'il y a bien évidemment de nombreux pickpockets, les femmes ne craignent pas de prendre le métro seules le soir. La dernière enquête de la fondation Thomson Reuters liste les 16 transports en commun les plus dangereux au monde pour les femmes. Le métro parisien, en 11e position derrière les transports d'Amérique latine et d'Asie, est le seul métro européen à apparaître dans cette liste noire.

 

Les infrastructures


Grâce à son positionnement idéal, Barcelone bénéficie d'infrastructures encore plus importantes que celles de Paris. Le port de Barcelone s'est converti en un point d'encrage maritime stratégique. Il est le premier port de croisières en Europe et en Méditerranée, et le quatrième au niveau mondial, placé juste après les 3 grands ports de Floride, avec plus de 3 millions de croisièristes en 2017. Il s'est également converti en leader du transport maritime de véhicules neuf, faisant transiter à lui seul 28% du trafic maritime mondial de voitures. La ville bénéficie également de l'aéroport international del Prat, et les 6 lignes de tramway de la ville viennent s'ajouter au reste des transports en commun pour relier Barcelone à huit communes de la province. Enfin, Barcelone vient d'inaugurer cette année une partie de la ligne de métro la plus longue d'Europe, avec 47,8 kilomètres et 52 stations.

 

Dans quel quartier vit on le mieux à Barcelone ?
L'agence de santé publique de Barcelone (ASPB) vient de publier son rapport annuel sur les niveaux de vie et de santé dans la ville. On constate sans grande surprise que les quartiers les plus défavorisés économiquement sont ceux qui présentent les pires indicateurs en matière de santé, et que les quartiers les plus riches offrent les meilleures conditions de vie dans ce domaine.

S'INSTALLER A BARCELONE ? A chaque quartier son style de vie
Les Français sont nombreux à tenter l'aventure catalane... Etudiants, voyageurs, entrepreneurs, aventuriers ou cadres supérieurs... La ville offre une variété d'ambiances, propices à satisfaire chacun. Située entre mer et montagne, riche en contrastes, Barcelone est constituée de mille facettes, toutes différentes selon l'endroit où l'on se trouve et où l'on habite. 

CARTE DU BRUIT A BARCELONE ? Par quoi sont causées les nuisances sonores ? Quels sont les quartiers les plus touchés ?
Chaque grande ville est caractérisée par une pollution sonore plus ou moins élevée. Depuis le 30 juin 2007, toutes les agglomérations doivent disposer d'une carte des bruits dans leur territoire. A Barcelone, et comme dans la plupart des cas, la principale source de bruit est liée au trafic automobile.
 

EXPAT ? Madrid et Barcelone parmi les 10 villes les plus attractives au monde pour travailler en tant qu'étranger
Une étude réalisée auprès de plus de 200.000 personnes dans 189 pays dans le monde place les deux principales villes espagnoles dans le top 10 des destinations les plus recherchées par les travailleurs disposés à s'expatrier.

La technologie


Bien que Paris se convertisse en un hub technologique important, la ville de Barcelone a particulièrement su se démarquer en incitant et en accompagnant l'innovation technologique de ses entrepreneurs. Dès l'année 2000, la mairie de Barcelone décide de créer le quartier @22, également appelé quartier de l'innovation. Il s'agit d'un espace de 200 hectares créé afin de stimuler l'innovation, le networking et la créativité, d'accompagner le développement des jeunes entreprises innovantes dans le secteur des technologies digitales, de l'informatique et du design. Seize ans plus tard, la ville s'est convertie en vivier de la créativité et des technologies, accueillant chaque année le plus grand événement au monde dans le secteur du numérique et du mobile, le Mobile World Congress. L'initiative publique française French Tech, de l'agence internationale pour le développement Business France, vient de créer officiellement un hub technologique à Barcelone (seul en Europe avec celui de Londres), pour accompagner le développement des startups françaises en Espagne.

 

La circulation


Qui dit capitale européenne, dit grande agglomération. Et qui dit grande agglomération dit circulation dense, très dense. Les citadins, qu'ils s'y habituent ou pas, n'ont pas d'autre choix que de vivre quotidiennement les ralentissements et embouteillages qui les obligent à passer de longs moments en voiture pour se rendre et revenir de leur lieu de travail. Encore une fois, la ville de Barcelone remporte l'avantage sur Paris. Les embouteillages à Paris sont plus importants qu'à Barcelone. Le nombre de véhicules circulant dans la capitale catalane est très important mais la circulation y est beaucoup plus fluide que dans la métropole parisienne, où il est plus courant de mordre son volant après de longs moments bloqués sur le périphérique. L'entreprise de géolocalisation Tom Tom a réalisé en fin d'année un classement des villes qui doivent supporter le plus d'embouteillages et la circulation la plus difficile. La ville de Paris arrive à la 32e place de ce classement mondial alors que Barcelone n'est que 62e.

 

Le transport en vélo


Du point de vue de la mobilité, la ville de Barcelone remporte tous les critères. Même pour se déplacer à vélo, les Barcelonais sont mieux lotis que les Parisiens. Selon la mairie, 80% de la municipalité compte moins de 2% de dénivelé, permettant ainsi un déplacement en vélo sans efforts. L'organisation Copenhagenize Design Company vient de publier le mois dernier son index annuel présentant les meilleures villes pour se déplacer en vélo, selon 13 critères d'évaluation. Copenhague et Amsterdam sont sans surprise en tête du classement. Barcelone est classé 11e ville la plus adaptée aux déplacements en vélo, alors que Paris n'atteint que la 17e place.

 

Développement durable et intelligent


En conséquence directe des différents points abordés précédemment, Barcelone a été élue Smart Global City 2015, ville la plus "intelligente" au monde derrière New-York et Londres. Ce titre évalue la capacité de la ville à utiliser l'innovation technologique pour développer l'urbanisme, la circulation, et construire intelligemment les agglomérations de demain, en répondant à des problématiques sociales et écologiques. Barcelone a su servir d'exemple en proposant des initiatives pour porter la ville vers un développement plus vert et plus durable.

Perrine LAFFON (lepetitjournal.com ? Espagne) Vendredi 1er avril 2016

 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

ENSEIGNEMENT

Rémunération des profs : la France peut mieux faire !

De nombreux enseignants publient sur les réseaux sociaux leurs rémunérations sous le hashtag #balancetafichedepaiedeprof. Pourquoi ? Pour protester contre leurs salaires et leurs conditions de travail

Sur le même sujet