Vendredi 15 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Un ministre thaïlandais rattrapé par un séjour australien en prison

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 10/09/2019 à 11:23 | Mis à jour le 11/09/2019 à 01:40

L'opposition thaïlandaise a demandé mardi à un membre du cabinet de s'expliquer après des révélations dans les médias australiens sur son incarcération dans les années 1990 pour trafic de drogue en Australie.

Le vice-ministre de l'Agriculture, Thammanat Prompao, a rejeté les affirmations de deux journaux australiens, le Sydney Morning Herald et le Age, ajoutant qu’il avait déjà déclaré avoir été condamné à une peine mineure en Australie dans les années 1990.

Thammanat Prompao, qui se décrit comme "l'artère principale" du gouvernement du Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha, a joué un rôle clé dans la formation de la coalition des 17 partis de l'ancien chef de la junte après les élections de mars dernier.

Les journaux australiens ont déclaré ces jours-ci qu’il avait été emprisonné pour trafic de drogue pendant quatre ans, citant des documents émanant du tribunal et d'anciens articles de journaux.

"Il s'agit d'une allégation sérieuse et si Thammanat ne peut pas rétablir sa réputation, il devrait démissionner du cabinet et du Parlement", a déclaré à Reuters Adisorn Piengkes, porte-parole d'une alliance de l'opposition à sept partis appelée le Front Démocratique.

"Le Premier ministre devrait également assumer la responsabilité de l’avoir nommé au cabinet", a-t-il déclaré.
Thammanat a rejeté les appels à sa démission, accusant ses opposants politiques d'avoir monté l'histoire dans les médias australiens pour le discréditer.

"Je n'ai pas commis les méfaits tels qu'ils sont écrits", a déclaré Thammanat à la presse.

Prayuth a défendu la décision de nommer Thammanat au cabinet en déclarant: "Il est ici aujourd'hui après que ses qualifications ont été vérifiées."

Avant d'être nommé au cabinet, Thammanat avait déclaré qu'il avait été condamné en Australie en 1993, parce qu'il se trouvait "au mauvais endroit au mauvais moment".

Un porte-parole du Sydney Morning Herald et du journal Age, tous deux appartenant au groupe Nine Entertainment, a déclaré que les journaux maintenaient la version publiée.

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Valence Appercu
ÉVÉNEMENT

Quelle moustache portez-vous en ce mois de Movember ?

De nombreuses célébrités participent au mouvement international qui réunit 5 millions de personnes se laissant pousser la moustache pendant 1 mois. Et vous ? Plutôt Brad Pitt ou Jennifer Gardner ?