TSUNAMI, 1 AN APRÈS - L'heure du recueillement

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 22/12/2005 à 00:00 | Mis à jour le 17/12/2019 à 02:54

Le 26 décembre 2004, plus de 220.000 perdent la vie dans une des plus grandes catastrophes naturelles de l'histoire : un tsunami qui ravage l'Asie du Sud-Est. La Thaïlande s'apprête à commémorer le triste anniversaire en accueillant les familles des victimes. La France rend aussi hommage à ses 95 concitoyens disparus dans le tragique raz-de-marée

Il y aura un an le 26 décembre prochain, le tsunami frappait la Thaïlande et plusieurs pays de l'Asie du Sud-Est ou de l'Océan indien, et même les côtes africaines. La catastrophe a fait plus de 220.000 victimes au total. En Thaïlande, le bilan officiel s'élève à5.395 personnes décédées, dont environ la moitiésont des étrangers. D'autre part, il y a eu 8.457 blessés. Le ministère des affaires étrangères précise que "89 victimes françaises [ont été] formellement identifiées (16 immédiatement reconnues par leurs proches, et 73 ayant fait l'objet d'une procédure d'identification), sur un total de 95"·personnes portées disparues avec le raz-de-marée.

Le programme des commémorations en Thaïlande 

Les commémorations auront lieu sur 7 sites répartis à Phangnga, Phuket et Krabi.

Elles consisteront en des cérémonies d'une quarantaine de minute le matin du 26 décembre. Thaksin présidera ensuite la cérémonie de pose de la première pierre du mémorial officiel du Tsunami dans le parc national de Khao Lak Lamru.

Le comité a lancé cette initiative en septembre et reçu quelques 379 projets provenant de 43 pays différents. 5 projets ont été présélectionnés et le projet retenu sera annoncéle 22 mai par le gouvernement. La Princesse Ubolratana, fille aînée de son Excellence le Roi Bhumipol Adulyadej, tiendra également un discours devant les familles des victimes lors d'une session de commémoration le soir. Elle fut elle-même endeuillée par la disparition de son fils Khun Bhumi, qui faisait du jet ski au moment où la vague déferla sur Khao Lak.

Un message pour l'étranger

Les autorités Thaïlandaises ont décidéde prendre en charge les frais de transport et de séjour d'un parent immédiat de la famille de chaque victime dans le monde.

"Cet événement ne concerne pas seulement le respect dû à ceux qui ont perdu leurs vies dans les vagues, mais il vise aussi à envoyer au monde le message que la Thaïlande est désormais mieux préparée face aux catastrophes et qu'elle est prête à accueillir les touristes ànouveau"a déclaré au Bangkok Post M. Tongthong, Secrétaire permanent du ministère de la Justice.

De nombreuses personnes regrettent cependant qu'une place plus importante n'ait pas été accordée aux secouristes et volontaires locaux dans les cérémonies officielles. En première ligne, ils ont œuvré lors des opérations de sauvetage mais aussi tout au long de la lente réhabilitation des régions sinistrées.

Les commémorations en France

En France également ont lieu des cérémonies en l'hommage des victimes de la catastrophe. Dimanche dernier, 19 décembre, s'est tenue une cérémonie en l'église de la Madeleine à Paris, en mémoire de toutes les victimes du Tsunami. 95 lumignons ont été déposés sur le marbre blanc du chœur. En mémoire des 95 victimes françaises. La cérémonie inter-religieuse a réuni un demi-millier de personnes dont le ministre des Affaires étrangères, M. Philippe Douste-Blazy. Ce dernier a déclaré: "Devant un tel drame, il est important de nous souvenir de ces Français morts à l'étranger". Le directeur des Français de l'étranger au ministère des Affaires étrangères, François Barry Martin-Delongchamps, représentera les autorités françaises lors des prochaines commémorations en Thaïlande.


T.D. (LPJ - Bangkok) 22 décembre 2005

Lire aussi
le programme est disponible sur le site mis en place par le gouvernement Thaïlandais. 
http://www.mfa.go.th/tsunami/
Autres:
Un an après le tsunami, les ONG tirent des leçons - lundi 19 décembre 2005 - (Reuters) 
http://fr.news.yahoo.com/19122005/290/un-an-apres-le-tsunami-les-ong-tirent-des-lecons.html

Voir aussi sur lepetitjournal.com
TSUNAMI, 1 AN APRÈS - Phuket is back ! 
TSUNAMI 1 AN APRÈS - La Thaïlande en état d'alerte 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale