TSUNAMI 1 AN APRÈS - La Thaïlande en état d’alerte

Par Pierre QUEFFELEC | Publié le 16/12/2005 à 00:00 | Mis à jour le 17/12/2019 à 02:40
Photo : Une tour émetteur a été installée à Patong Beach sur l'île de Phuket (photo AFP)
051216-bkktsunamialerte

Alors qu'une fausse alerte au tsunami a seméla panique mercredi, un exercice de simulation doit avoir lieu aujourd'hui sur les plages du Sud de la Thaïlande. Une soixantaine de tours relais en cours d'installation devront permettre de prévenir au plus vite la population et les touristes en cas de danger

Une simulation d'alerte tsunami devrait avoir lieu aujourd'hui à 13h30 selon un communiquédu ministre déléguéau bureau du Premier Ministre Thaïlandais, Suranand Vejjajiva. L'exercice d'évacuation sera conduit simultanément dans les provinces touchées le 26 décembre dernier par les vagues géantes (Phuket, Phang Nga, Krabi, Trang et Satun).

Un premier aperçu grandeur nature a été donné par erreur avant-hier, puisque le dispositif d'alarme a été déclenché par mégarde, entraînant la panique sur toute la côte. Un technicien de l'entreprise américaine chargée de mettre en place le système et de briefer le personnel local pour l'exercice d'aujourd'hui se serait trompé de bouton, selon le quotidien The Nation.

Dès que les sirènes ont retenti les gens se sont précipités sur les hauteurs, certains dans les arbres, tandis que d'autres ont sauté dans leur voiture pour s'éloigner au plus vite de la mer. Il y a eu plusieurs blessés dans la bousculade, notamment dus à des accidents de la route, mais aucun décès n'est à déplorer.

Message d'alerte en plusieurs langues

C'est la troisième fausse alerte depuis la mise en place de la première tour à Phuket en avril dernier. Sans compter deux mouvements de panique localisés au mois de mars et avril dus à des annonces radiotélévisées de fortes répliques sismiques en Indonésie.

Le dispositif d'alerte tsunami consiste en Thaïlande en un réseau de tours réparties dans les six provinces. 33 tours sont operationnelles sur les 62 prevues d'ici février (première tranche). En tout le gouvernement prevoit la mise en place de pres de 130 tours. Elles sont censées capter les signaux transmis par satellite depuis le centre national d'alerte catastrophe situé à Nonthaburi, et qui travaille en relation avec le service météorologique.

En cas de tremblement de terre important, le centre d'alerte transmet ses ordres vers les tours tout en diffusant l'alerte via un centre d'appel téléphonique. Les tours déclenchent alors automatiquement leur sirène puis émettent ensuite un message oral en plusieurs langues. Le processus prendrait environ 2 minutes selon les autorités, pour que les habitants, dans un rayon de 1,5 kilomètres puissent entendre les sirènes.

Pierre Queffélec. (LPJ ? Bangkok) 16 décembre 2005

Pierre Queffelec-square

Pierre QUEFFELEC

Pierre Queffélec a fait ses premières armes dans le journalisme à la Nouvelle République des Pyrénées en 1996. Arrivé en Thaïlande en 2004, il a rejoint lepetitjournal.com l’année suivante avant de prendre la direction du bureau de Bangkok en janvier 2006
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale