Trois tigres sèment la panique dans la province de Nan

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 30/06/2014 à 22:00 | Mis à jour le 16/09/2019 à 03:49

Les autorités de la province de Nan, dans le Nord du pays, poursuivent depuis ce weekend trois tigres rôdant autour d'un village

L'armée, la police, l'administration locale et les responsables forestiers ont joint leurs forces pour partir à la recherche de trois tigres dans le district de Muang de la province de Nan, dans le nord de la Thaïlande. Il s'agit d'une tigresse et de ses deux petits, aperçus sur une route de terre dans le Tambon (canton) de Chaisathan, rapporte le service de radiodiffusion Thai PBS.

La présence des félins a semé la panique auprès des habitants du village de Tambon Chaisathan, qui, craignant pour leur sécurité, ont immédiatement prévenu les autorités.

Les gardes forestiers ont confirmé que les tigres rôdaient aux alentours, grâce à l'examen d'empreintes trouvées sur la route de terre et à proximité, et ont élaboré un plan pour attraper les animaux vivants. La battue comprend notamment des militaires qui parcourent la forêt tropicale. Les propriétaires de planeurs et les membres d'un petit club aéronautique ont également été invités à se joindre aux recherches.

Les autorités pensent que les animaux étaient domestiques, et ont été relâchés dans la nature par leurs propriétaires craignant d'être arrêtés pour possession illégale d'espèces sauvages protégées. En effet, les tigres sont protégés depuis 1992. Leur possession, vente, import ou export sont ainsi punissables de 4 ans d'emprisonnement et/ou d'une amende de 40.000 bahts (environ 900€).

La Thaïlande, considérée comme une plaque tournante du trafic d'animaux sauvage en Asie, est l'un des treize pays où vivent encore des tigres à l'état sauvage, avec environ 200 individus en liberté, selon les estimations.

M.C. mardi 1er juillet juin 2014

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale