TEST: 2238

Avant de viser le tourisme haut de gamme, la Thaïlande doit renforcer la sécurité

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 30/03/2016 à 22:00 | Mis à jour le 07/07/2021 à 05:42
Photo : Pierre QUEFFELEC (archives)
Tempete-Thailande-Trang

Assurer la sécurité des touristes est le défi lancé par les agences de voyage aux autorités alors que ces dernières ont réaffirmé leur volonté d'attirer un "tourisme haut de gamme".

La Thaïlande doit assurer davantage la sécurité de ses touristes si elle souhaite attirer des voyageurs plus aisés, ont insisté les opérateurs de voyage, en réaction à une récente déclaration de la ministre du Tourisme et des Sports qui soulignait l'ambition du gouvernement d'attirer un tourisme "haut de gamme" et de changer l'image de destination "low cost" de la Thaïlande.  

Entre ses plages de sable fin, sa vie nocturne, sa culture bouddhiste et la gentillesse mondialement réputée de ses habitants, la Thaïlande a longtemps été une vitrine du tourisme en Asie. Et pour cause : malgré les bouleversements politiques traversés par le pays, l'industrie touristique continue d'assurer 10% du PIB et 32 millions de touristes sont encore attendus cette année.

Pourtant, les opérateurs de voyage ont tiré la sonnette d'alarme. En référence à la campagne récemment lancée par la ministre du Tourisme et des Sports, Kobkarn Wattanavrangkul, pour attirer des voyageurs plus dépensiers, ils dénoncent l'obstacle que représente le manque de sécurité.

"Si nous voulons attirer les touristes haut de gamme, nous devons les rassurer", répond notamment Surapong Techaruwichit, président de l'Association des Hôtels de Thaïlande, en référence aux nombreux accidents et crimes dont ont récemment été victimes des touristes étrangers et qui ont terni la réputation du "pays du sourire".

Jason Friedman, directeur général d'un service de restauration sur mesure, dénonce lui un autre obstacle aux ambitions du gouvernement : le fait que l'augmentation considérable du nombre de touristes en Thaïlande donne l'image d'une destination de masse et fasse fuir le tourisme "de qualité" au profit des plages désertes du Cambodge ou de la Birmanie.

Sur le sujet, lire aussi
KOH-KUT – Quatre touristes français violemment agressés
PHUKET – Sofiane, le jeune Français hospitalisé à Phuket est décédé
KOH SAMUI – Un touriste tué par un éléphant
KOH TAO – Une île paradisiaque hantée par plusieurs disparitions de jeunes touristes

M.C. vendredi 1er avril 2016

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale