Jeudi 25 février 2021

La Thaïlande accuse une chute de 99,8% des arrivées en décembre

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 26/01/2021 à 02:05 | Mis à jour le 27/01/2021 à 10:56
Aeroport-Thailande-desert-Covid

La Thaïlande n'a enregistré que 6.556 arrivées de touristes étrangers en décembre, soit 0,17% du nombre atteint à la même période en 2019, soulignant l’échec des assouplissements consentis par les autorités sur leurs mesures sanitaires.

Le résultat de décembre marque une baisse de 99,8% par rapport à décembre 2019, où 3,95 millions d'arrivées avaient été enregistrées.

Sur l’ensemble de l’année 2020, la fréquentation étrangère a chuté de 83% par rapport à 2019 avec seulement 6,7 millions d’entrées, dont 6,69 millions enregistrées au premier trimestre avant que le royaume ne ferme ses frontières aux touristes étrangers fin mars et n'interdise les vols commerciaux entrant début avril.

Des mesures qui ont dévasté le secteur du tourisme jusque-là florissant.

La Thaïlande accueille de nouveau depuis quatre mois les visiteurs titulaires d’un nouveau visa spécial long séjour et qui doivent toutefois se soumettent à une quarantaine de deux semaines, à leurs frais.

Les autorités ont déployé des mesures incitatives pour stimuler le tourisme domestique, mais ces efforts, qui n’auraient de toute façon pu compenser la perte sèche de la manne étrangère qui représente l'essentiel des revenus du tourisme, ont été contrecarrés par un retour de l’épidémie de coronavirus - même si le nombre plus important de cas positifs par rapport au premier épisode l'an dernier cache un taux de létalité bien moindre.

Les dépenses des 6,7 millions de touristes étrangers venus en 2020 se montent à 332 milliards de bahts (9,13 milliards d’euros) contre 1.910 milliards de bahts (52,50 milliards d’euros) dépensés par près de 40 millions de visiteurs en 2019, soit 11,3% du produit intérieur brut.

Les prévisions officielles tablent pour l’heure sur 5 millions de visiteurs étrangers en 2021, mais le ministre des Finances Arkhom Termpittayapaisith a déclaré à Reuters la semaine dernière que cette projection restait encore incertaine.

En attendant, le président de l'Association des agents de voyage thaïlandais (Atta), Vichit Prakobgosol, cité par le Bangkok Post, déplorait il y a quelques jours qu'environ 30% des 10.000 entreprises de tourisme réceptif du royaume avaient fermé définitivement leurs portes, tandis que la moitié ont mis leur activité en dormance faute de clients.

L'association des professionnels du tourisme a demandé au début du mois au gouvernement de lever la quarantaine obligatoire pour les touristes vaccinés contre le Covid-19 à partir du troisième trimestre. Un appel réitéré ces derniers jours par plusieurs dirigeants de grands groupes comme William Heinecke, président de Minor International, le plus grand groupe hôtelier et hôtelier coté en Thaïlande. "Enormément de gens refuseront de venir en Thaïlande ou dans tout autre pays imposant une quarantaine, car cela prend trop de temps.", a-t-il déclaré au journal Financial Times.  

Lundi, la Thaïlande a confirmé qu'elle entamerait son propre programme de vaccination anti-Covid le mois prochain.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Chiang Mai Appercu
DIPLOMATIE

Rencontre avec l’ambassadeur et la consule de Belgique à Chiang Mai

L’Ambassadeur de Belgique Sibille de Cartier d’Yves, accompagnée de la nouvelle Consule Marie-Charlotte Annez étaient en visite officielle à Chiang Mai, l’occasion de revenir sur la communauté belge.

Vivre en Thaïlande

PUBLIREPORTAGE

Investir dès 100.000€ en hôtellerie haut de gamme sur l’île de Palawan

Pour investir dans l’immobilier dans le contexte actuel, les investisseurs recherchent des solutions viables avec des promoteurs qui savent démontrer leur expertise et la capacité à rester compétitifs

Expat Mag

Lima Appercu

Le plus grand potager vertical du Pérou se trouve à Lima

Réalisé à partir de bouteilles en plastique recyclées, ce potager bio est une initiative du district de Santiago de Surco qui destine les légumes frais récoltés aux repas solidaires du quartier.