La Thaïlande saisit 897 kg de crystal meth destinés à Taïwan

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 05/12/2021 à 07:30 | Mis à jour le 09/12/2021 à 09:19
Photo : REUTERS / Soe Zeya Tun - Les douaniers thaïlandais ont saisi 897 kg de méthamphétamine en cristaux d'une valeur de 2,7 milliards de bahts (environ 71 millions d’euros) à Bangkok, le 4 décembre 2021.
Saisie-record-Crystal-Meth-Thailande

Les autorités thaïlandaises ont intercepté 897 kg de méthamphétamines en cristaux au port de Bangkok dans une cargaison à destination de Taïwan où leur valeur marchande approcherait les 80 millions €, a déclaré un responsable des douanes, samedi.

La drogue, saisie par les douaniers vendredi soir, a été découverte à l’intérieur d’une cargaison, dissimulée sous forme de poudre et destinée à Taïwan.

"Ces 897 kg de crystal meth ont une valeur d’environ 500 à 600 millions de bahts (13 à 16 millions d’euros), mais une fois arrivés à destination, ils vaudront 3 milliards de bahts au prix du marché", a déclaré le directeur général des douanes thaïlandaises, Patchara Anuntasil, lors d’une conférence de presse samedi.

Il a également indiqué que les autorités thaïlandaises et taïwanaises enquêtaient toutes les deux.

Saisie de methamphetamine en Thailande
REUTERS / Soe Zeya Tun - Les autorités thaïlandaises analysent des colis à l’aide d’un détecteur qui révèle la présence de crystal meth lors de la saisie d’une cargaison à destination de Taïwan, le 4 décembre 2021

Le marché de la méthamphétamine continue de se développer et de se diversifier en Asie de l’Est et du Sud-Est, sans être affecté par la pandémie de coronavirus.

En octobre, la police laotienne a réalisé une saisie record de 55 millions de comprimés de méthamphétamine et plus de 1,5 tonne de comprimés de cristal meth dans la région du Triangle d'Or, où se rejoignent les frontières de la Birmanie, de la Thaïlande et du Laos.

Le Triangle d'or est notoire depuis plusieurs décennies pour la production de stupéfiants et sert depuis peu de méga centre de production de stimulants de type amphétamine, particulièrement la méthamphétamine, utilisés par les syndicats du crime asiatiques avec des réseaux de distribution s’étant jusqu’au Japon et à la Nouvelle-Zélande.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale