SECURITE ALIMENTAIRE – “Q Mark”, un label qualité qui sent le poison

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 25/05/2016 à 22:00 | Mis à jour le 28/11/2019 à 04:27

Si le label “Q Mark” est censé être un gage de qualité, les résultats d'une nouvelle étude montrent que ces aliments labellisés contiennent encore beaucoup de substances chimiques.

Le label Q Mark, qui est attribué aux fruits et légumes, est censé être gage de qualité pour le consommateur. Cette certification a été définie par le Bureau Thaïlandais des Produits Agricoles et des Normes Alimentaires. Malheureusement, il semblerait que la définition de qualité ne soit pas la même pour tout le monde.

Une étude du Thai-Pesticide Alert Network (Thai-PAN) révèle que 57% des fruits et légumes labellisés “Q Mark” contiennent des résidus de substances chimiques et 46% affichent un taux supérieur aux normes internationales. 25% de ces produits sont considérés comme “bio”, ce qui exclut en principe l'utilisation de produits chimiques ou de pesticides!

C'est ainsi que parmi les aliments testés, 100% des piments rouges, oranges et goyaves contenaient des quantités de substances chimiques supérieures aux normes du label Q Mark. Les choux et les pastèques en sont par contre exempts.

Suite à cette étude, le Thai-PAN et la BioThai Foundation ont décidé de porter plainte contre le Ministère de l'Agriculture afin qu'un contrôle plus stricte sur les fruits et légumes portant ce label répondent aux normes. Les deux organismes souhaitent également une communication plus claire et accessible auprès des consommateurs ainsi qu'une plus grande sensibilisation des producteurs.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale