Vendredi 3 juillet 2020

Retour à l’école en Thaïlande sur fond de nouvelle normalité

Par Catherine Vanesse | Publié le 26/06/2020 à 00:00 | Mis à jour le 30/06/2020 à 10:58
Photo : REUTERS / Athit Perawongmetha - Les élèves de l'école Wichuthit à Bangkok participent à une répétition d’application des mesures anti-COVID-19 avant la réouverture prévue le 1er juillet.
mesure sanitaire école Thaïlande

Fermées depuis le 18 mars, la plupart des écoles francophones en Thaïlande accueillent de nouveau les élèves depuis le 15 juin, un bref retour avant les congés d’été. 

Alors que les établissements scolaires thaïlandais sont en pleine préparation pour pouvoir accueillir les élèves à partir du 1er juillet en respectant les mesures d’hygiène et de distanciation physique, la plupart des écoles internationales ont ouvert leur porte depuis le 15 juin pour seulement deux ou trois dernières semaines de cours avant la fin de leur année scolaire.

Prise de température, lavage fréquent des mains, modification des salles de classe pour permettre aux élèves et aux professeurs de maintenir une distance d’un mètre entre eux, cours en alternance ou période de récréation différée pour certaines classes, sont autant de mesures qui font désormais partie de la “nouvelle normalité”. Au total, les écoles ont reçu un protocole du ministère de l’Éducation comprenant pas moins 26 règles à appliquer. 

Surprenante adaptation des enfants

Un arsenal de contraintes qui pourrait paraître rédhibitoire ou difficile à mettre en place de prime abord, pourtant, les directeurs de différentes écoles francophones à Bangkok, Pattaya et Samui se disent plutôt agréablement surpris par la faculté d’adaptation des plus jeunes et le respect des consignes. 

Christophe Gallian directeur de l’école Acacia Bangkok se dit agréablement surpris de voir comment les plus petits ne semblent avoir aucun problème à porter le masque : “je m’attendais à ce qu’ils le retirent plus souvent, ça n’a pas l’air de les gêner. Il faut dire que cela fait trois mois que c’est la norme. Par contre ce qui est étrange, c’est de demander aux enfants de ne plus se prêter des jouets, de garder leur distance, alors qu’entre 3 et 6 ans c’est l’âge où il faut leur apprendre la socialisation, un terme qui ne s’associe pas vraiment avec la distanciation sociale!”.

“Nous avons été les premiers à rouvrir l’école le 15 juin en classe entière. Les enfants étaient heureux de revenir. Ils se sont très bien adaptés aux gestes barrières, même les plus petits. Ils sont incroyables ! ”, confie Marie Nicou, directrice de la Petite École à Bangkok.

“Dans l’ensemble, les élèves jouent le jeu de respecter les distances, c’est parfois plus difficile avec les plus jeunes ou même les adolescents, entre copains ils ont tendance à oublier, avec les professeurs on doit leur rappeler gentiment de temps en temps”, relate David Micallef, directeur de l’École française Internationale de Pattaya (EFIP).

Reouverture post covid des Ecoles Francaises en Thailande
Dans les écoles Acacia, pas besoin de séparation en film plastique entre les élèves ​​​​​​, chaque enfant a sa table individuelle (Photo courtoisie Acacia)

Année prolongée

Selon la taille des établissements, des mesures plus drastiques ont été mises en place. Au LFIB, les cours se font en alternance, avec des jeunes qui ne viennent qu’au matin et d’autres qui ne viennent que l’après-midi. D’autres écoles plus petites comme l’EFIP, celle de Koh Samui et La Petite École peuvent accueillir tous les élèves en même temps, des marquages au sol ont été mis dans les salles de classe et les couloirs. Dans les cours de récréation, les jeux de ballons sont interdits ou tout autre jeu dans lequel il y a un partage d’objet et les pauses dans la cour de récréation se font en alternance. 

“Il n’y aurait eu que moi, je n’aurais pas rouvert pour deux semaines, car c’est une grosse organisation. C’est important que les élèves se retrouvent entre eux et pour les professeurs aussi, terminer l’année sans se dire au revoir c’est triste, cela nous permet de mettre un terme à l’année scolaire”, explique David Micallef. 

Reouverture post covid des Ecoles Francaises en Thailande
A La Petite Ecole aussi, chaque enfant dispose de sa table individuelle, ce qui permet d'assurer la distanciation physique sans recourir aux cloisons en film plastique ​​​​​​(Photo courtoisie La Petite Ecole)

“Pour recréer du lien social entre les enfants la réouverture était nécessaire. Mais comme deux semaines, c’est trop court, nous avons décidé de prolonger l‘année scolaire jusqu’au 10 juillet, gratuitement pour les parents”, ajoute Marie Nicou.

Le temps de préparer l’école pour accueillir les enfants selon les protocoles du ministère de l’Éducation, Acacia a rouvert ce lundi 22 juin et s’apprête à prolonger jusqu’au 3 juillet avant de démarrer les classes d’été le 6 juillet jusqu’à la mi-août. “Normalement les classes d’été ne durent qu’un mois, mais avec la fermeture des classes et parce qu’on se dit que les parents vont sans doute rester sur Bangkok pendant l’été, nous avons décidé de les étendre sur 6 semaines” commente Christophe Gallian.

Mesures sanitaires dans les ecoles thailandaises
Les élèves de l'école Wichuthit à Bangkok participent à une répétition d’application des mesures anti-COVID-19 avant la réouverture prévue le 1er juillet. Photo REUTERS / Athit Perawongmetha

“Rouvrir maintenant, même pour deux semaines, nous permet de nous tester sur les protocoles à mettre en place en termes de distanciation et d’hygiène, car nous ne sommes pas à l’abri de devoir continuer à la rentrée en septembre”, déclare le proviseur du LFIB, Yvan Schmitt. 

De son côté, l’école internationale BCIS à Phuket a décidé de ne pas rouvrir maintenant. “Nous n’avons pas voulu rouvrir pour fermer une semaine après. Nous avons proposé depuis le 18 mars des cours en ligne, aujourd’hui tous les élèves ont fini leur programme et nous organisons juste des cérémonies de remise de diplômes en petit comité. Par contre, nous donnons accès à des sessions de sport au sein de l’école pour permettre aux enfants de se voir. Nous nous préparons pour les camps de vacances pendant 3 semaines que nous organisons à partir du 6 juillet”, justifie Laurent Minguelly. À Phuket, la plupart des écoles internationales ont fait le même choix que BCIS et préfèrent penser à la rentrée du 28 août. 

Dans les écoles thaïlandaises, les élèves dès l’âge de trois ans reprendront le chemin de l’école à partir du 1er juillet jusqu’au 14 novembre, selon les calendrier scolaire local, avec des congés de milieu d’année réduits, puis du 1er décembre au 10 avril. 

Mesures sanitaires dans les ecoles thailandaises
Les élèves de l'école Wichuthit à Bangkok découvrent la distanciation physique à la cantine. Photo REUTERS / Athit Perawongmetha

L’école Wichutit à Bangkok, qui compte 1.600 étudiants organise depuis ce mardi 23 juin des journées de préparation, elle a ainsi invité les enfants de 3 et 4 ans à porter des masques et des visières pour une simulation de cours, des écrans entre les bancs ont également été installés. Ils ont appris aussi à faire la file pour aller se laver les mains selon de nouvelles techniques. 

“C’est quelque chose de nouveau pour les enfants, ils sont excités. Ils ont été très coopératifs parce que leurs parents pratiquent aussi ces nouvelles normes à la maison. C’est devenu normal pour eux”, explique la directrice de l'école, Pornnicha Chatapun.

Avec un total de 3.158 personnes infectées, dont 58 décès, la Thaïlande ne connaît aucun nouveau cas de transmission locale depuis un mois. 

Nous vous recommandons

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
0 Commentaire (s)Réagir