Samedi 6 juin 2020
  Ne manquez plus les
dernieres nouvelles
S'abonner

Plus de 100 chevaux tués par la peste équine en Thaïlande

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 03/04/2020 à 00:00 | Mis à jour le 03/04/2020 à 03:08

Plus de 100 chevaux sont morts de la peste équine en Thaïlande, selon des données officielles, une première dans le royaume pour cette maladie qui ne touche que les animaux.

"Cette maladie vient de se déclarer en Thaïlande. Nous ne l'avons jamais connue par le passé", a déclaré jeudi le directeur général du Département du développement de l'élevage, Sorawit Thanito.

Le gouvernement a mis en quarantaine les chevaux malades pour limiter la propagation de la maladie, a-t-il précisé.

Au moins 131 chevaux sont morts dans quatre provinces, selon les dernières données du gouvernement.

"Nous devons enquêter sur la façon dont ce virus est arrivé en Thaïlande", a-t-il déclaré, ajoutant que le gouvernement avait été informé fin mars de la présence de la peste équine dans le pays.

Les chevaux atteints de la maladie peuvent développer de la fièvre au-delà de 39 degrés, des difficultés à respirer et des saignements dans les yeux.

Aucun cas de peste équine n'a jamais été signalé chez l'homme et cet épisode n’est pas lié à l'épidémie du nouveau coronavirus, a déclaré Sorawit Thanito.

L'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) a retiré la Thaïlande de la liste des "pays sans peste équine" le 27 mars.

La peste équine est endémique des régions tropicales de l'Afrique centrale, d'où il se propage régulièrement vers le sud du continent et occasionnellement vers le nord, selon l'OIE.

La Birmanie et le Kirghizistan ne sont plus sur la liste des "pays sans peste équine" depuis 2018.

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

New York Appercu
Black lives Matter

#blacklivesmatter : les New-Yorkais protestent pacifiquement

Les protestations contre les violences policières et le racisme ont continué cette semaine aux États-Unis après le meurtre de George Floyd commis par un officier de police.