Mercredi 8 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Phuket : Une tortue de mer peut à nouveau nager grâce à des prothèses

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 13/01/2020 à 10:48 | Mis à jour le 13/01/2020 à 11:07
Photo : Reuters
Tortue-Prothese-Thailande

Une tortue de mer handicapée depuis des années a pu retrouver sa mobilité grâce aux efforts de chercheurs de l’université thaïlandaise Chulalongkorn qui ont conçu pour elle une nageoire prosthétique

La tortue Goody a perdu sa nageoire gauche il y a plusieurs années après avoir été prise dans des filets de pêche, lui infligeant une immobilité bien stressante en captivité.

Mais désormais, cette tortue olivâtre, espèce en voie de disparition, peut nager à nouveau facilement, après avoir reçu la semaine dernière la toute première nageoire prothétique de Thaïlande.

Tortue Prothese Thailande
La tortue Goody teste la première nageoire prothétique de Thaïlande à Phuket, le 10 janvier 2020 (Photo REUTERS / JIRAPORN KUHAKAN)

"Elle nage beaucoup mieux et elle apprend à utiliser les deux nageoires pour tourner. Vous pouvez voir la différence", explique Nantarika Chansue, une vétérinaire qui a participé au développement de la nageoire prothétique de Goody.

Au cours de l'année écoulée, les autorités thaïlandaises agissant sur les questions environnementales et les chercheurs de l'Université Chulalongkorn de Bangkok ont travaillé à la mise au point de prothèses pour les tortues de mer blessées, dans la ligne de projets similaires développés au Japon et aux États-Unis.

Les tortues de mer sont souvent blessées ou tuées par les activités humaines, le plus souvent en ingérant du plastique ou en se faisant prendre dans des filets ou des lignes de pêche, ce qui peut couper la circulation du sang dans leurs membres.

Nageoire prosthetique Tortue Thailande
La tortue Goody teste la première nageoire prothétique de Thaïlande à Phuket, le 10 janvier 2020 (Photo REUTERS / JIRAPORN KUHAKAN)

Jusque-là, Goody nageait avec grande difficulté en utilisant son unique nageoire droite et vivait dans un espace confiné avec d'autres tortues blessées. En Thaïlande, au moins dix autres tortues ont des blessures similaires pouvant bénéficier du projet.

Même si les prothèses ne permettront pas aux tortues blessées de devenir autonomes au point de pouvoir retourner à la mer, elles tendent à améliorer leur qualité de vie en captivité, se réjouit Nantarika.

"Nous nous attachons à développer [des prothèses] parmi les meilleures jamais créées au monde", souligne Nantarika.

0 Commentaire (s)Réagir