TEST: 2238

MOINE JET-SETTEUR – Mandat d’arrêt et révocation de passeport demandés

Par Agence France Presse | Publié le 15/07/2013 à 22:00 | Mis à jour le 14/10/2021 à 05:49

Les autorités thaïlandaises ont indiqué lundi 15 juillet qu'elles allaient réclamer l'arrestation d'un moine bouddhiste tout juste défroqué, au coeur d'un scandale depuis plusieurs semaines et désormais accusé d'avoir eu un enfant avec une mineure.

Wiraphon Sukphon, 33 ans, connu jusqu'alors comme Luang Pu Nen Kham, son nom de moine, est au centre d'une polémique depuis la diffusion récente d'une vidéo le montrant avec d'autres religieux dans un jet privé avec des objets de grandes marques.

Le jeune homme est depuis soupçonné d'une série d'infractions, notamment possession de drogue, blanchiment d'argent et avoir eu par le passé des relations sexuelles avec une mineure qui l'accuse aujourd'hui d'être le père de son fils de 11 ans. "Nous allons demander un mandat d'arrêt au tribunal mercredi 17 juillet", notamment pour "viol" de cette mineure, a déclaré à l'AFP Tarit Pengdith, patron du Département des enquêtes spéciales (DSI) du ministère de la Justice, précisant que la victime avait elle engagé une action en reconnaissance de paternité.

Le DSI va également demander la révocation du passeport de l'ancien moine, qui serait à l'étranger, et la saisie de ses 41 comptes en banque et autres biens, a-t-il ajouté. Les autorités attendaient pour engager une procédure contre lui qu'il ne soit plus moine, ce qui est fait depuis samedi. Les autorités bouddhiques de la province de Si Sa Ket, où se trouvait son monastère, ont en effet annoncé samedi l'avoir défroqué. "Les preuves montrent que Wiraphon a violé les règles bouddhiques de ne pas avoir de relations sexuelles avec une femme. Il a cessé d'être moine à ce moment là", avait ainsi déclaré Phra Khru Wacharasittikhun, membre de l'équipe monastique ayant conduit l'enquête disciplinaire.

©AFP mercredi 17 juillet 2013

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale