Mardi 12 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L’ex-patron de One-Two-Go condamné à Paris pour le Crash de Phuket

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 05/09/2019 à 00:00 | Mis à jour le 07/09/2019 à 07:50
Photo : AFP - Le site du crash de l'avion de la compagnie One-Two-Go, le 17 septembre 2007 à Phuket en Thaïlande
Crash-One-Two-Go-Phuket-

Le PDG de la compagnie thaïlandaise One-Two-Go a été condamné mardi à 4 ans de prison par le tribunal correctionnel de Paris pour le crash de Phuket qui avait tué 90 personnes dont neuf Français en 2007

Neuf Français avaient péri le 16 septembre 2007 dans l'accident d'un Boeing MD-82 de la compagnie à bas coûts One-Two-Go, avec 130 personnes à bord, en provenance de Bangkok à l'atterrissage sur l'aéroport de Phuket balayé par le vent et la pluie.

Ce mardi, Udom Tantiprasongchai, l'ancien patron des compagnies aériennes thaïlandaises One-Two-Go et de sa maison-mère Orient-Thai-Airlines, a été condamné par contumace à quatre ans de prison et 75.000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Paris. 

Le Thaïlandais de 64 ans a été jugé coupable "d'homicides et blessures involontaires aggravés" pour sa responsabilité dans ce crash considéré comme un "accident annoncé" par les parties civiles, au regard des pratiques de la compagnie One-Two-Go.

En juin, au terme de ce procès inédit contre un dirigeant de compagnie dans un crash s'étant déroulé à l'étranger, le procureur Loïs Raschel avait d’ailleurs demandé au tribunal d'envoyer un "message extrêmement fort", requérant le verdict prononcé par le juge mardi. 

Le tribunal a également maintenu le mandat d'arrêt international qui vise le Thaïlandais. 

Pour Gérard Bembaron, qui a perdu son frère dans la catastrophe et mène la bataille juridique depuis le début avec d’autres familles de victimes, ce verdict envoie un sérieux avertissement aux compagnies aériennes -et leurs dirigeants- dans le monde "leur signifiant que même si elles ne desservent pas la France, elles peuvent y avoir des comptes à rendre".

3 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

GB mar 10/09/2019 - 23:48

Aucune poursuite en Thaïlande. Les autorités thaï ont d ailleurs refusé de coopérer avec la justice française, malgré une convention d entraide judiciaire liant les 2 pays

Répondre
Commentaire avatar

smaxx75 jeu 05/09/2019 - 10:39

a t-il était condamné en Thaïlande ???

Répondre
Commentaire avatar

Bangkok sam 07/09/2019 - 08:04

Non, pas pour le crash de Phuket

Répondre

Expat Mag

Varsovie Appercu

Le 11 novembre, fête nationale de l'Indépendance en Pologne

La Pologne fête le 11 novembre non pas l’Armistice de la Première Guerre mondiale, comme en France, mais son indépendance retrouvée après 123 ans de domination austro-hongroise, russe et prussienne