TEST: 2238

LESE-MAJESTE – Il écope de 30 ans de prison pour six messages sur Facebook

Par Agence France Presse | Publié le 07/08/2015 à 22:00 | Mis à jour le 05/08/2019 à 07:18

Un homme a été condamné vendredi à 30 ans de prison pour des messages publiés sur Facebook jugés insultants pour la famille royale. Il s'agit de l'une des peines les plus sévères de ces dernières années.

Sa peine "bat un nouveau record" de longévité, a déclaré son avocate, Sasinan Thamnithinan. L'homme âgé de 48 ans, a été condamné pour six messages et photos postés sur internet: les quatre premiers dataient de septembre 2013 et deux autres de novembre 2014.

Il a été condamné à dix ans de prison pour chacune des publications mais la peine a été réduite de moitié puisqu'il a plaidé coupable. Il ne pourra pas faire appel de cette condamnation puisqu'elle émane d'un tribunal militaire et que son arrestation remonte à l'époque où la Thaïlande était encore sous loi martiale.

Jeudi, la cour militaire de Chiang Rai, dans le nord du pays, a puni un homme de 48 ans atteint de troubles psychiatriques de cinq ans de prison pour avoir tailladé un portrait du couple royal en juillet 2014.

La famille royale thaïlandaise est protégée par l'une des lois les plus restrictives au monde. Selon l'article 112 du code pénal, toute personne offensant le roi, la reine, son héritier ou le régent est passible de 15 ans d'emprisonnement pour chaque délit.

Dans ce contexte, l'autocensure sur le sujet est très forte en Thaïlande, y compris parmi les médias étrangers.

Depuis leur prise de pouvoir par un coup d'Etat en mai 2014, les militaires ont fait de la lutte contre le crime de lèse-majesté leur cheval de bataille, dans un contexte de grande incertitude liée à la succession du roi Bhumibol Adulyadej, 87 ans.

Les poursuites et condamnations pour lèse-majesté sont en constante augmentation depuis. En mars, un homme avait été condamné à 25 ans de prison également pour des publications sur Facebook évoquant le roi. Et plusieurs personnes souffrant de troubles mentaux ont récemment été envoyées derrière les barreaux pour crime de lèse-majesté.

VOIR AUSSI SUR LE MEME SUJET

14 juillet 2015
Prison pour dix membres d'un réseau anti-monarchiste 

24 juin 2015
Un homme atteint de troubles mentaux condamné à trois ans de prison 

15 juin 2015
La junte interdit un débat au FCCT sur le lèse-majesté 

12 mai 2015
Prison ferme pour une femme atteinte de troubles mentaux 

2 avril 2015
Un homme d'affaires prend 25 ans de prison pour des posts sur Facebook

11 février 2015
La police thaïlandaise arrête le leader d'un réseau antimonarchiste 

30 décembre 2014
Deux jeunes plaident coupable pour leur pièce de théâtre étudiante 

5 novembre 2014
Un étudiant prend 30 mois ferme pour un post sur Facebook 

18 octobre 2014
Un sexagénaire inculpé pour avoir inscrit des insultes sur le mur des toilettes 

21 avril 2014
La pression sociale pousse des parents à dénoncer leur fille 

9 mai 2012
Le décès d'Oncle SMS en prison relance la controverse

28 novembre 2011
Facebook appelé à protéger la monarchie

 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale