Samedi 24 octobre 2020

Les manifestations étudiantes se poursuivent en Thaïlande

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 04/03/2020 à 00:00 | Mis à jour le 04/03/2020 à 10:48
Photo : REUTERS/Soe Zeya Tun - Des étudiants thaïlandais manifestent contre la dissolution du parti Future Forward à l'Université Chulalongkorn, à Bangkok, Thaïlande, le 24 février 2020
Manifestation-etudiante-Thailande

La vague de manifestations étudiantes en Thaïlande qui a commencé le 21 février contre le gouvernement se poursuit un peu partout dans le royaume alors que nombres d’étudiants entrent dans des périodes d'examen.

Bangkok, Chiang Mai, Lampang, Chantaburi, Pattani, des étudiants de plusieurs universités et lycées des quatre coins de Thaïlande continuent d’organiser des rassemblements de quelques centaines de personnes pour protester contre la dissolution le 21 février du parti Anakot Maï -ou Future Forward Party (FFP) de son nom anglais- par la Cour constitutionnelle.

Anakot Maï est le deuxième parti d’opposition derrière le Pheu Thai du clan Shinawatra. Il est aussi le plus virulent critique de l'establishment militaire.

Cette dissolution renforce bien évidemment au Parlement la coalition dirigée par le Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha, l'ancien chef de la junte qui avait pris les rênes du pouvoir lors du coup d'État de 2014 avant de se faire élire l’an dernier à l’issue d’élections controversées.

La décision de la haute cour le 21 février, condamnée par les défenseurs de la démocratie ainsi que par une quarantaine d'experts en droit thaïlandais, avait aussitôt déclenché plusieurs manifestations dans tout le pays qui se poursuivent depuis sur les campus comme le décrit le journal Prachathai.

Alors que le mouvement étudiant semble prendre de l'ampleur, le Bangkok Post rapporte que le chef de l'opposition au Parlement, Sutin Klungsang, a exprimé mardi son soutien aux appels pour la tenue d'un débat général à la Chambre basse ou la création d'un comité pouvant permettre aux étudiants de travailler avec les députés pour faire entendre leurs préoccupations.

0 Commentaire (s)Réagir