Mercredi 15 juillet 2020

Le Lycée français de Bangkok signale un cas de Covid-19

Par Catherine Vanesse | Publié le 25/03/2020 à 07:27 | Mis à jour le 25/03/2020 à 11:28
Photo : LPJ Bangkok.com - Le Lycée français international de Bangkok (LFIB) compte un peu plus de 1.100 élèves de la maternelle à la Terminale
LFIB

Le Lycée français international de Bangkok (LFIB) a annoncé mardi 24 mars qu’un membre de son personnel avait été testé positivement au COVID-19. Même si le Lycée refuse de divulguer le nom de cette personne, un certain nombre de mesures ont été prises pour informer et limiter la propagation, selon le proviseur.

“Nous avons déclaré ce cas aux autorités sanitaires thaïlandaises, celles-ci vont retracer l’historique des déplacements de cette personne. De notre côté, nous avons fait d’une part une communication à l’ensemble des parents d’élèves et du personnel du LFIB et d’autre part, nous avons averti personnellement par courriel les parents des élèves des classes où il a pu être en contact avec des enfants” commente Yvan Schmitt, le proviseur du LFIB. 

Le LFIB a en effet publié sur son site internet un premier communiqué le 23 mars en fin de journée et un autre le 24 mars avec des éléments complémentaires. Le proviseur répond également aux nombreux courriels et appels téléphoniques avec pour certains parents le souhait de connaître l’identité de la personne infectée. 

“Nous avons pris la décision de ne pas révéler son identité”, précise d’emblée Yvan Schmitt. “Pour cette personne, c’est un événement assez perturbant et je pense que ce n’est pas le bienvenu de mettre son nom sur la place publique, cela fait partie du respect de la vie privée et du secret médical. De plus l’essentiel est de se focaliser sur le fait de savoir si les enfants, les parents et les enseignants vont bien et c’est pour cela que nous avons prévenu tout le monde”. 

L’état de santé de ce membre du personnel s’améliore et après avoir été testé, il a pu rentrer chez lui pour se soigner à la maison et s’isoler. Le LFIB tient également à préciser que cette personne n’a pas voyagé dernièrement dans un pays à risque, elle vit à Bangkok et a donc été contaminée dans la capitale et, comme toute personne pénétrant dans l’enceinte du lycée, sa température était contrôlée tous les matins à l’entrée. 

Dans un établissement qui accueille plus de 1.100 élèves, les risques de propagation de ne sont pas anodins. Pour autant il ne faut pas paniquer et faire preuve de bon sens, explique le Dr Gérard Lalande, médecin français basé à Bangkok, directeur de la société CEO Health et auteur d’un livre sur les problèmes de santé spécifiques à l’Asie. “S’il y a une notion de contamination possible, il faut être encore plus vigilant en surveillant les symptômes pendant 14 jours, en vérifiant sa température et en restant confiner de manière encore plus stricte c’est-à-dire de prendre des distances même vis-à-vis des membres de sa famille. Une personne infectée contamine deux ou trois autres personnes, donc il faut faire preuve d’une extrême vigilance” souligne le docteur Lalande, qui est également le médecin référent de l’ambassade de France à Bangkok. 

Actuellement, la Thaïlande n’effectue des tests uniquement sur les personnes qui présentent des signes de contamination au Covid-19. “Par contre, s’il y a un tout début de signes d’infection au Covid-19 et qu’il y a une notion de comptage (NDLR - Une personne dans l’entourage qui a été testée positive au virus), il faut immédiatement se rendre à l’hôpital et faire le test”, ajoute le Dr Lalande. 

De son côté, le LFIB a demandé aux élèves et aux personnels de respecter une mise en confinement préventive de 14 jours à compter du 18 mars inclus. “Cela fait déjà huit jours, si les enfants ne présentent toujours pas de symptômes, a priori, il n’y a pas trop à s’inquiéter et d’ici une semaine les risques d’avoir été contaminé par ce membre du personnel auront disparu”, souligne Yvan Schmitt. 

“Depuis le début, nous suivons les consignes du ministère de l’Éducation en Thaïlande et ils contrôlent pour s’assurer que nous les appliquons bien. Nous avons fait désinfecter l’école samedi et plus personne n’est présent dans les bâtiments du LFIB mis à part l’équipe de direction. De plus, la fermeture des écoles est pour le moment prolongée jusqu’au 12 avril” ajoute le proviseur.

La Thaïlande a enregistré le 25 mars 107 nouveaux cas de coronavirus, portant le total à 934, a indiqué mercredi matin un responsable de la santé.

Afin d’alerter les personnes pouvant avoir été en contact avec des porteurs du Covid-19, le Département du contrôle des maladies a publié une liste de 23 lieux et événements considérés comme présentant un haut risque de contamination et demandent aux personnes qui s’y sont trouvées de se signaler aux autorités. 

Lire aussi sur le site de l'ambassade de France:

Et aussi :

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
0 Commentaire (s)Réagir