Le Covid-19 n’empêche pas ces moines bouddhistes de Bangkok d’étudier

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 23/04/2020 à 02:29 | Mis à jour le 23/04/2020 à 03:46
Photo : REUTERS / Soe Zeya Tun - Un novice bouddhiste porte un écran facial et un masque lors d’une classe au Wat Molilokayaram de Bangkok, le 22 avril 2020
Coronavirus-Temple-Bouddhiste-Thailande

Alors que la Thaïlande comme d’autres pays a ordonné la fermeture des écoles et des universités en réponse à la situation du Covid-19, dans un temple bouddhiste de Bangkok, de jeunes novices poursuivent leurs études en portant le masque et en pratiquant la distanciation sociale.

Une soixantaine de moines-étudiants, certains en âge de l'école primaire, portent des visières de protection et des masques en tissu - certains assortis à leur robe couleur safran - alors qu'ils assistent à des cours au Wat Molilokayaram, un temple de Bangkok.

Les novices vivant au temple, l’abbé n'a par conséquent vu aucune raison de cesser l’étude du Pali, langue des anciennes écritures du bouddhisme méridional, à cause du virus.

Ecole-Temple-Thailande-Covid
REUTERS / Soe Zeya Tun - Des novices bouddhistes et leur professeur lors d’une classe au Wat Molilokayaram de Bangkok, le 22 avril 2020

En revanche, le temple a réorganisé les classes en plaçant les bureaux à au moins 2 mètres l'un de l'autre dans le respect des règles de prévention en vigueur dans le royaume.

"Nous vérifions la température de tous les moines et novices tous les matins", explique l'abbé, dont le nom monastique est Phra Theppariyattimolee.

"Les moines et les novices sont tenus de porter des masques faciaux lorsqu'ils ont des activités en dehors de leur logement ... C'est pour protéger toutes les personnes impliquées."

novice-bouddhiste-covid-thailande
REUTERS / Soe Zeya Tun - Un novice bouddhiste porte un écran facial et un masque lors d’une classe au Wat Molilokayaram de Bangkok, le 22 avril 2020

Le temple est maintenant fermé aux aumônes, pratique courante en Thaïlandaise qui consiste pour le public à apporter aux moines des offrandes sous forme de nourriture. Au lieu de cela, la nourriture est cuite à l'intérieur du temple et distribuée à tout le monde, explique l'abbé.

Selon les statistiques, le bouddhisme serait pratiqué par plus de 90% de la population thaïlandaise. Les temples ont été des lieux d’enseignement de la population pendant des siècles avant l'introduction des écoles publiques, et des écoles de temples existent toujours aujourd’hui.

Novice-priere-Bouddhiste-Covid-Thailande
REUTERS / Soe Zeya Tun - Un novice bouddhiste porte un écran facial et un masque lors d’une classe au Wat Molilokayaram de Bangkok, le 22 avril 2020

Les écoles comme celle du Wat Molilokayaram dispensent une instruction religieuse spécialisée aux futurs moines.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale