Samedi 6 juin 2020
  Ne manquez plus les
dernieres nouvelles
S'abonner

La Thaïlande sort un 4e plan d’aide économique de 53 milliards €

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 08/04/2020 à 00:00 | Mis à jour le 08/04/2020 à 00:41
Photo : REUTERS/Athit Perawongmetha (archives)
Economie-Thailande-Covid

Le gouvernement thaïlandais a approuvé mardi un ensemble de mesures économiques d'une valeur de 1.900 milliards de bahts (53,28 milliards d’euros) destiné à atténuer l'impact des mesures imposées face à l'épidémie de coronavirus qui a tué près de 80.000 personnes dans le monde, a annoncé le ministre des Finances Uttama Savanayana.

Ce nouveau plan, le quatrième depuis le début de l’année, comprend une loi devant permettre à l’Etat d’emprunter 1.000 milliards de bahts ainsi qu’un train de mesures émanant de la banque centrale avec des prêts à taux réduit et une aide aux obligations des sociétés d'une valeur de 900 milliards de bahts, a indiqué Uttama Savanayana lors d'une conférence de presse.

Sur les 1.000 milliards de bahts empruntés, 600 milliards iront aux actions de santé publique et le reste à la reconstruction de l'économie et la création d'emplois, selon le ministre des Finances.

Le gouvernement prévoit de commencer à emprunter début mai, principalement auprès de préteurs locaux, a-t-il déclaré.

Ces dernières mesures font suite à d’autres plans de relance de plusieurs milliards d’euros mis en place ces dernières semaines pour faire face à l'impact de l’épidémie de coronavirus sur l'économie qui entre dans une récession.

La Thaïlande a confirmé 2.258 cas et 27 décès depuis le début de l'épidémie en janvier.

Le pays est en état d'urgence. Vendredi dernier, les autorités ont imposé un couvre-feu nocturne à l'échelle nationale après la fermeture des centres commerciaux pour limiter la propagation du virus.
 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

New York Appercu
Black lives Matter

#blacklivesmatter : les New-Yorkais protestent pacifiquement

Les protestations contre les violences policières et le racisme ont continué cette semaine aux États-Unis après le meurtre de George Floyd commis par un officier de police.