Jeudi 22 avril 2021

La Thaïlande envisage une quarantaine assouplie sur site touristique

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 05/03/2021 à 00:27 | Mis à jour le 08/03/2021 à 00:26
Photo : Reuters
Coronavirus-Plage-Thailande

Le ministre thaïlandais du Tourisme a fait savoir jeudi qu'il proposerait un plan pour permettre aux arrivants d’effectuer leur quarantaine sur des sites touristiques pour soutenir le secteur en grande difficulté.

Alors que le secteur du tourisme agonise en raison des mesures sanitaires contre le coronavirus dans une Thaïlande qui a subi sa plus forte contraction économique depuis la crise financière asiatique, les autorités cherchent désespérément des options pour donner de l’air aux professionnels sans pour autant lever leurs mesures dont la principale est la quarantaine de 14 jours à l’arrivée pour toute personne venant de l’étranger.

Le ministre thaïlandais du tourisme, Phiphat Ratchakitprakarn, a déclaré jeudi aux journalistes après une réunion avec des acteurs touristiques et des responsables de la santé qu’un plan de quarantaine en hôtel assoupli et élargi à des provinces touristiques telles que Phuket, Krabi, Surat Thani, Chonburi et Chiang Mai pourrait démarrer en avril ou mai.

"Pourquoi ces provinces? Elles figurent parmi les plus prisées des touristes qui y restent généralement assez longtemps, de un à trois mois", a-t-il dit.

La durée de la quarantaine resterait de deux semaines, mais un client testé négatif au bout de trois jours après son arrivée serait autorisé à sortir de sa chambre dans la zone de l'hôtel, avant de pouvoir finalement se rendre dans d'autres parties du pays une fois la quatorzaine achevée, a déclaré Phiphat Ratchakitprakarn, soulignant que le plan doit encore être approuvé par le gouvernement.

D'autres provinces pourraient demander à adhérer au programme ultérieurement, a-t-il ajouté.

Le mois dernier, la Thaïlande a accueilli 41 golfeurs de Corée du Sud qui ont inauguré son nouveau programme de quarantaine golfique.

Le ministre du Tourisme a également évoqué un projet de bulle de voyage pour le troisième ou quatrième trimestre avec des pays ayant un programme de vaccination similaire.

Mardi, le Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha a commandé une étude sur le concept de "passeport vaccinal", deux jours après le démarrage de la campagne de vaccination dans le royaume avec le vaccin chinois CoronaVac.

Sur 2020, le nombre de visiteurs a chuté de 83%, passant de près de 40 millions à 6,7 millions, et les recettes du tourisme en Thaïlande sont tombées à 332 milliards de bahts contre 1.910 milliards en 2019.

Pour cette année, les prévisions tournent autour des 3 millions de visiteurs étrangers.

85 morts en un an

Avec seulement 85 morts, la Thaïlande fait comme ses voisins partie des nombreux pays peu touchés par le Covid-19 avec un bilan relativement bas en comparaison des 10 pays du haut du tableau qui rassemblent à eux seuls les deux tiers des morts du Covid dans le monde - trois en Amérique qui comptent 38% des décès de la planète, cinq en Europe (17,6%), ainsi que l’Inde (6,2%) et la Russie (3,4%), selon les données compilées par le site Worldometer.

Le bilan thaïlandais, dont les facteurs clés restent encore à déterminer, est d’autant plus remarquable que le royaume a été le tout premier pays à signaler des cas d’infection en dehors de la Chine, en janvier 2020, et que les mesures sanitaires strictes (fermetures d’écoles, limitation des activités de groupes, fermeture des frontières, etc.) n’ont été mises en place qu’au bout de deux mois, après que le royaume ait accueilli plusieurs millions de touristes étrangers dont une bonne partie de Chine continentale épicentre de l'épidémie.

La Thaïlande a connu à plusieurs mois d’intervalle deux épisodes épidémiques du coronavirus Sars-Cov-2 qui totalisent à ce jour un peu plus de 26.000 cas d’infection dont 85 mortels -parmi lesquels des cas importés apparus en quarantaine- soit un taux de létalité inférieur à 0.33%.

Pour comparaison, les accidents de la route en Thaïlande font plus de 60 morts par jour selon l'OMS tandis que le diabète, ou plus exactement l'excès de glucose dans le sang, est responsable d’environ 200 morts par jour dans le royaume qui est le deuxième exportateur mondial de sucre, selon l'Association du Diabète de Thaïlande.

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

MEDIAS

Fill’expat: le podcast au féminin pour sauter le pas de l’expatriation

Fill’expat, c’est le podcast francophone qui donne les clés pour s’expatrier. Toutes les semaines, Kelly Barichello interroge des femmes francophones qui ont fait le choix de s’installer à l’étranger.