La police thaïlandaise utilise la force pour disperser des manifestants

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 19/11/2022 à 03:00 | Mis à jour le 21/11/2022 à 03:06
Photo : REUTERS/Chalinee Thirasupa - Un manifestant est maintenu par un policier anti-émeute lors d'une manifestation contre le Sommet de l’APEC 2022, près du Monument de la démocratie à Bangkok, le 18 novembre 2022
Policier-matraque-manifestant-Bangkok-Apec

La police thaïlandaise a tiré vendredi des balles en caoutchouc pour disperser une manifestation contre le sommet de l'APEC à Bangkok, a déclaré un responsable de la police chargé de la sécurité de l'événement.

Environ 350 manifestants s'étaient rassemblés près du monument de la Démocratie, dans le quartier historique de Bangkok, à environ 10 km du lieu où étaient réunis une vingtaine de dirigeants de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), et se sont affrontés avec la police, a déclaré Ashyan Kraithong,

Des vidéos sur les réseaux sociaux montraient des manifestants essayant de renverser une voiture de police, lançant des projectiles et chargeant la police, tandis que les forces de l’ordre en tenue anti-émeute avançaient vers eux derrière leurs boucliers, les repoussant à coup de matraques.

Patsaravalee 'Mind' Tanakitvibulpon, jeune militante qui a participé à la manifestation, a indiqué que les gens protestaient contre le sommet de l'APEC et le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-O-Cha.

"La police a réagi de manière excessive. Ils utilisent des balles en caoutchouc sur nous et ont essayé de nous arrêter à plusieurs reprises", a-t-elle déclaré à Reuters.

La police a arrêté une vingtaine de manifestants.

"Les manifestants ont enfreint la loi, agressé physiquement des policiers", a déclaré Ashyan Kraithong, ajoutant que cinq policiers avaient été blessés.
 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale