Lundi 10 août 2020

La polémique sur le travail des singes en Thaïlande fait son effet

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 24/07/2020 à 00:00 | Mis à jour le 24/07/2020 à 10:28
Photo : REUTERS/Chalinee Thirasupa - Entrepôt de noix de coco appartenant à la société Chaokoh Coconut Products à Nakhon Pathom, Thaïlande, 23 juillet 2020
Travail-singe-coco-Thailande

Le producteur thaïlandais de lait de coco, Theppadungporn Coconut, dit souffrir d’une forte baisse de ses ventes après qu'un groupe de défense des animaux a accusé les professionnels du secteur d'exploiter les singes, précisant qu'il effectue un audit sur plantations pour montrer que les animaux ne sont pas utilisés.

Plusieurs grands distributeurs britanniques ont retiré les produits thaïlandais à base de noix de coco de leurs rayons au début du mois après la parution d'un rapport de People for Ethical Treatment of Animals (PETA) alléguant que les noix de coco en Thaïlande étaient cueillies par des singes maltraités.

"Nos ventes ont chuté de 20 à 30% (par rapport à l'année dernière) après la publication", a déclaré Aphisak Theppadungporn, directeur général de Theppadungporn Coconut Co. Ltd, l'un des plus grands producteurs et exportateurs de Thaïlande qui produit le lait de coco pour la marque Chaokoh.

La fiancée du Premier ministre britannique Boris Johnson, Carrie Symonds, s'était félicitée des premières initiatives prises par des distributeurs d'arrêter de vendre des produits à base de noix de coco utilisant le travail des singes, et avait exhorté d’autres à faire de même.

PETA a rejeté l'affirmation du gouvernement thaïlandais selon laquelle l'utilisation de singes était quasiment "inexistante". Son rapport stipule que la majorité des noix de coco thaïlandaises ont été récoltées par des singes capturés dans la nature.

Controverse sur le travail des singes en Thailande
Un ouvrier recolte des noix de coco dans une plantation qui fournit la marque Chaokoh dans la province de Samut Songkhram, Thaïlande, 23 juillet 2020. Photo REUTERS / Chalinee Thirasupa

Aphisak Theppadungporn annonce que des preuves et des documents sont en cours de préparation pour les clients sur ses principaux marchés et pour PETA, pour montrer que les singes ne sont pas impliqués dans les produits Theppadungporn Coconut.

Il a commencé à auditer les plantations en janvier et sur plus de 100 contrôlées par une tierce partie à ce jour, aucune n'a utilisé de singes, affirme-t-il.

Les noix de coco sont très largement collectées par les humains à l'aide de perches, assurent Aphisak Theppadungporn et les autorités thaïlandaises.

La Thaïlande a produit l'an dernier plus de 806.000 tonnes de noix de coco et a exporté pour près de 400 millions de dollars de lait de coco vers la Grande-Bretagne, soit environ 8% de sa production.

Wirat Saengjun, propriétaire d'une plantation à Samut Songkram près de Bangkok, affirme qu'il vend maintenant seulement environ la moitié du nombre de noix de coco et à la moitié du prix par rapport au début de l'année, ce qui le force à réduire ses effectifs.

"Le lait de coco ne se vend pas très bien. Cela vient probablement de l'actualité", se lamente-t-il, faisant référence au rapport de PETA.

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
TOURISME

10 choses qui rendent Chennai célèbre

4ème ville d'Inde, capitale du Tamil Nadu mais surtout petite pépite en mal de notoriété, Chennai, anciennement Madras mérite qu'on s'y attarde un peu !