Lundi 10 août 2020

Noix de coco: La Thaïlande se défend sur l’exploitation des singes

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 07/07/2020 à 02:36 | Mis à jour le 08/07/2020 à 04:50
Photo : REUTERS / Athit Perawongmetha
Noix-Coco-Singe-Thailande

L’exploitation des singes pour la récolte des noix de coco que l’on retrouve dans des produits vendus à l’export "est quasi inexistante" en Thaïlande, a affirmé lundi le ministre du Commerce en réponse au retrait annoncé par des distributeurs britanniques de produits dénoncés par des militants écologistes comme utilisant les animaux.

Waitrose, Co-op, Boots et Ocado se sont engagés à ne pas vendre de produits recourant à l’exploitation du singe, tandis que Morrisons a d’ores et déjà supprimé les produits thaïlandais après un appel relayé par Carrie Symonds, la fiancée du Premier ministre britannique Boris Johnson.

Carrie Symonds avait exprimé vendredi son soutien à un appel lancé par l’ONG People for Ethical Treatment of Animals (PETA) aux supermarchés pour qu'ils cessent de vendre des produits thaïlandais à base de noix de coco. Dans un article publié par le journal Telegraph, PETA faisait états de l’utilisation de singes "esclaves" pour la cueillette intensive du fruit.

"L'utilisation de singes dans l'industrie de la noix de coco est quasi inexistante", a déclaré à la presse le ministre thaïlandais du Commerce, Jurin Laksanawisit, affirmant que le travail humain avait depuis longtemps remplacé les singes.

"Mais il peut toujours subsister des photos de singes ramassant des noix de coco pour le tourisme sur des clips vidéo, ce qui suscite un malentendu", a-t-il ajouté.

La vice-ministre de l'Agriculture, Mananya Thaiset, a fait écho à ses propos. "Comment pourriez-vous trouver le nombre de de singes nécessaire à la collecte des énormes quantités de noix de coco que demande l'industrie?", a-t-elle dit

Interrogé par e-mail sur les commentaires du ministre suggérant que la vidéo aurait pu avoir été prise lors de démonstrations pour touristes plutôt que dans une plantation industrielle, le vice-président de PETA, Jason Baker, a déclaré: "Les images utilisées dans l'enquête de PETA ont été prises récemment dans des plantations et des centres de formation".

"Lorsque le gouvernement s’évertue à réfuter la cruauté extrême infligée aux singes, cela ne fait que mettre le public en colère", a-t-il ajouté.

Reuters n'a pas été en mesure de vérifier si les singes de la vidéo de PETA étaient utilisés dans la culture commerciale de la noix de coco.

L'année dernière, la Thaïlande a exporté pour 12,3 milliards de bahts (35 millions d’euros) de lait de coco, dont 8% en Grande-Bretagne.

Le supermarché Asda, détenu par Walmart, a fait savoir qu'il retirait des produits à base de lait de coco des marques thaïlandaises Aroy-D et Chaokoh, tout en enquêtant sur le rapport PETA.

Une porte-parole d'Aroy-D a contesté le rapport et déclaré que les distributeurs britanniques ne l'avaient pas consultée avant de faire leurs annonces.

Chaokoh n'avait pas encore répondu aux sollicitations de Reuters lundi.

Edwin Wiek, de la Wildlife Friends Foundation Thailand qui œuvre pour la sauvegarde des animaux sauvages, a pour sa part indiqué que cette pratique selon lui diminuait, les agriculteurs étant de plus en plus soucieux de respecter les normes commerciales européennes.

"Je crois effectivement que les singes sont encore utilisés pour la cueillette de la noix de coco. Mais au cours des 15 dernières années, cela a diminué à un rythme très important", a-t-il déclaré.

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
TOURISME

10 choses qui rendent Chennai célèbre

4ème ville d'Inde, capitale du Tamil Nadu mais surtout petite pépite en mal de notoriété, Chennai, anciennement Madras mérite qu'on s'y attarde un peu !