TEST: 2238

Campagne de stérilisation sur les macaques affamés de Lop Buri

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 29/06/2020 à 00:00 | Mis à jour le 29/06/2020 à 03:35
Photo : REUTERS / Jorge Silva - Les macaques sont allongés sur le dos sous un tissu vert pendant que les vétérinaires effectuent une vasectomie ou une ligature des trompes
Macaque-Singe-Lop-buri-Sterilisation

La Thaïlande a lancé une campagne de stérilisation sur des centaines de macaques qui terrorisent la ville de Lop Buri en quête d’une nourriture habituellement donnée par les touristes, lesquels ont déserté la ville à cause de la crise du Covid-19.

Alors que l’épidémie du nouveau coronavirus les a privés de leur première source de nourriture, les touristes, les quelque 2.000 macaques qui peuplent la ville de Lop Buri -et l’ont rendue célèbre pour cela- se tournent vers les habitants dont beaucoup ont apparemment du mal à composer avec les hordes de primates qui ratissent la ville et s’invitent en nombre dans les maisons et commerces.

La province de Lopburi et ses singes ont longtemps attiré les touristes du monde entier qui leur donnaient à manger en posant avec eux pour la photo.

Mais depuis que la Thaïlande a fermé ses frontières le 4 avril pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus, les singes ne s'adaptent pas vraiment bien à leurs nouvelles conditions.

"Ils sont tellement habitués à ce que les touristes les nourrissent et la ville ne leur offre aucun espace pour se débrouiller par eux-mêmes", explique Supakarn Kaewchot, une vétérinaire gouvernementale.

"Les touristes étant partis, ils sont devenus plus agressifs, affrontant les humains pour obtenir leur nourriture et survivre", dit-elle.

"Ils envahissent les bâtiments et forcent les habitants à fuir leurs maisons."

Campagne de sterilisation de macaques a Lop Buri
Les autorités thaïlandaises ont placé des cages autour de la ville avec des fruits pour attirer les singes en vue de les stériliser (photo REUTERS / Jorge Silva)

Contrairement aux singes à l'état sauvage, les singes de la ville n'ont jamais eu besoin de chasser pour se nourrir, ce qui leur donne plus de temps et d'énergie pour se reproduire et semer le trouble, souligne la vétérinaire thaïlandaise.

Pour tenter de contrôler cette population en croissance rapide, les autorités, la semaine dernière, ont placé de grandes cages autour de la ville avec des fruits, espérant attirer environ 300 singes pour les stériliser.

Depuis les cages, les singes sont transférés sur une table d'opération, où ils sont placés sous sédatif, rasés et tatoués avec un numéro de référence unique sous les bras.

Ils sont allongés sur le dos sous un tissu vert pendant que les vétérinaires effectuent une vasectomie ou une ligature des trompes.

Les singes endormis ont une nuit pour récupérer avant d'être ramenés dans leur horde respective.

Campagne de sterilisation de macaques a Lop Buri
Après leur opération, les singes endormis sont gardés une nuit avant d'être ramenés dans leur horde respective (photo REUTERS / Jorge Silva)

Le gouvernement vise à stériliser 500 macaques au cours des deux prochains mois.

Supakarn Kaewchot précise que la stérilisation ne représente aucune menace pour la population de singes et que l'objectif est simplement de ralentir la croissance de la population urbaine.

"Nous ne faisons pas cela dans la nature, seulement dans les zones urbaines", ajoute-t-elle.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale