La Fête anime une dernière fois Bangkok du 3 au 20 juin

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 01/06/2015 à 22:00 | Mis à jour le 28/12/2018 à 12:59
Doulce-Memoire-c-RodolpheMarics

La Fête est finie ! Presque finie. Lancé en 2004, le festival culturel franco-thaï donnera ses dernières représentations du 3 au 20 juin dans un programme minimaliste de huit événements. Au menu, musique classique, arts plastiques, photo, magie, danse, et l’incontournable Hip Hop qui plait tant aux jeunes Thaïlandais.

Le festival franco-thaï La Fête arrive au bout d’une aventure d’un peu plus de dix ans menée au nom de la promotion de la culture et des arts et pour célébrer la coopération culturelle entre la France et la Thaïlande.

Pour ce dernier opus, l’ambassade de France en Thaïlande et ses partenaires proposeront du 3 au 20 juin huit événements culturels, spectacles et expositions.

Le 3 juin, l’ouverture du festival se fera avec un spectacle mêlant musique, chant, danse, acrobatie et luxueux costumes intitulé Fête royale à la cour de France. A l’occasion du 500e anniversaire du couronnement du roi de la Renaissance française, François 1er, l’ensemble Doulce Mémoire, nous conviera à vivre une recréation d’une fête à la cour de France à cette époque (en savoir plus ici).

Le spectacle aura lieu à 19h dans le Grand Auditorium de l’Université Chulalongkorn et sera présidé par Son Altesse Royale la Princesse Maha Chakri Sirindhorn. En cela, des mesures protocolaires obligeront les organisateurs à fermer les portes à 18h30.

Pour cette dernière édition de La Fête les organisateurs ont tenu à mettre l’accent sur la coopération culturelle franco-thaïlandaise. Cela nous donnera à découvrir les nouvelles productions du chorégraphe Jitti Chompee (en savoir plus ici) et du photographe Lek Kiatsirikajorn. Ces deux artistes ont bénéficié l’an dernier d’une résidence de trois mois à la Cité internationale des Arts de Paris, grâce au soutien de l’Ambassade de France (en savoir plus ici).

La coopération franco-thaïe sera également illustrée par l’exposition des deux étudiants, Alexandre Poisson et Kanjana Chonsiri, sélectionnés cette année dans le cadre du programme d’échanges entre l’Ecole Nationale Supérieur des Beaux-arts de Paris et l’Université Silpakorn (en savoir plus ici).

Autre duo franco-thaï, les artistes Rush Pleansuk et Philippe Moisan ont combiné leurs œuvres dans un dialogue photographique et plastique qu’ils exposeront à l’Alliance française de Bangkok (en savoir plus ici).

La création contemporaine française ne sera pas en reste avec des spectacles surprenants comme Notte (la nuit), performance de "magie nouvelle" mêlant danse, magie, jonglage et effets vidéo (en savoir plus ici), et Standards, la dernière pièce du chorégraphe Pierre Rigal, déjà vu à Bangkok dans le cadre de La Fête, qui met en scène huit danseurs hip-hop, s’emparant, avec grâce et énergie, du drapeau tricolore français (en savoir plus ici).

Enfin, l’incontournable Battle Hip-hop viendra clôturer cette aventure de La Fête, avec en suivant une grande soirée festive, animée par deux DJ du collectif Go Grrrls (DJ Dookie et DJ Maehappyair), un événement placé sous le signe de la jeunesse et de la musique (en savoir plus ici).

Pour voir la programmation complète du festival, voir aussi : www.lafete-bangkok.com

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale