Samedi 17 avril 2021

A la découverte de l’agrotourisme et de l’arrière-pays de Phuket

Par Régis LEVY | Publié le 26/02/2021 à 00:00 | Mis à jour le 26/02/2021 à 02:12
Photo : À Baan Rang Rong, dans le Nord-Est de Phuket, se trouve une communauté villageoise d’agriculteurs musulmans
Agrotourisme sur l'ile thailandaise de Phuket

Face à la crise liée à la pandémie covid19, des communautés villageoises de Phuket développent sur terre comme sur mer d’attrayantes activités d’agrotourisme pour s’assurer des revenus complémentaires en attendant le retour de jours meilleurs. Elles permettent ainsi à leurs visiteurs de comprendre leur travail tout en découvrant la péninsule sous un angle différent.

À Phuket, l’effondrement du nombre de touristes en provenance de l’étranger provoque une crise économique sans précédent. Si les voyagistes, hôteliers et restaurateurs sont les plus durement touchés, d’autres secteurs sont impactés par ricochet.

Parmi eux le monde agricole a vu la demande de ses produits chuter, entrainant une baisse des prix allant parfois jusqu’à 70%. Pour s’assurer des revenus complémentaires et tenter de résister à cette conjoncture défavorable, des communautés villageoises ont imaginé et mis en œuvre de ludiques activités d’agrotourisme, aussi instructives que dépaysantes et reposantes. 

À Baan Rang Rong, dans le sous-district de Pa Klok au Nord-Est de la presqu’île, la communauté villageoise, composée d’agriculteurs musulmans, dévoile les différents aspects de son domaine aux voyageurs, pour qu’ils puissent en apprécier la beauté et la quiétude, tout en abordant la réalité de son quotidien. 

Agrotourisme a Phuket
La visite d’un élevage de chèvres se révèle tout aussi enthousiasmante pour les petits comme pour les grands. Photo Régis LEVY

Il est d’abord proposé de se rendre dans une plantation d’ananas, l’une des denrées emblématiques de Phuket réputée pour son goût prononcé et sa sucrosité. C’est l’opportunité rare pour de nombreux étrangers de découvrir que l’ananas ne pousse pas dans un arbre mais près du sol, au sommet d’une plante qui ne produit qu’un unique fruit. 

Accueilli par des ouvriers agricoles, on le déguste de la meilleure façon possible, au milieu des plans disposés entre des rangées de jeunes hévéas, autre ressource des fermiers. Tout juste cueilli, il exhale la plénitude de ses arômes.

Agrotourisme a Phuket
Dégustation d'ananas sur la plantation. Photo Régis LEVY

La visite d’un élevage de chèvres se révèle tout aussi enthousiasmante pour les petits comme pour les grands. Dans un espace accueillant pensé pour permettre la détente des visiteurs, les enfants ont la possibilité de donner des biberons à d’adorables chevreaux tandis que leurs parents goûtent au lait de chèvre cru ou en accompagnement d’un café dans la cafétéria située à quelques mètres des enclos. 

Si l’on a du mal à quitter cet endroit dépaysant et ces hôtes attachants, on peut paresser dans des hamacs tendus au bord du bras de rivière qui borde la ferme. Et des kayaks seront bientôt disponibles pour visiter la mangrove environnante.

Agrotourisme a Phuket
Au large de la baie de Sapham dans le sud de Phuket, la ferme Intara propose une expérience d’agrotourisme marin. Photo Régis LEVY

À une quinzaine de kilomètres au Sud, au large de la baie de Sapham, la ferme Intara propose une toute autre expérience d’agrotourisme, sur mer cette fois. Après avoir pris rendez-vous au téléphone ou via sa page Facebook, on est conduit en bateau longue queue depuis un embarcadère jusqu’à un complexe de bassins d’élevages disposés entre des pontons. 

Ce vaste ensemble possède un restaurant dont la carte fait la part belle à de superbes langoustes et autres fruits de mer, ainsi qu’à la spécialité de la ferme, le saumon noir, apprécié par les connaisseurs pour sa chair moelleuse et fondante qui se rapproche de celle du bar.

Agrotourisme a Phuket
Les superbes langouste de la ferme Intara peuvent se déguster sur place. Photo Régis LEVY

La ferme permet à ceux qui le souhaitent d’admirer ce délicieux poisson dans son élément en le nourrissant avec des aliments déshydratés que l’on jette dans les bassins. Particulièrement vorace, il se rue vers la surface pour ne rien manquer du festin. Parmi les nombreuses espèces que l’on peut observer figure l’amusant poisson archer qui expulse un jet d’eau de sa bouche pour faire tomber sa proie jusqu’à lui. Son habileté faisant la joie des visiteurs, il est l’une des stars de l’endroit avec l’imposant mérou. La visite permet également d’apprendre la technique d’élevage de différentes variétés d’huitres perlières. 

Agrotourisme a Phuket
La ferme Intara possède un restaurant dont la carte fait la part belle aux langoustes, saumon noir et autres fruits de mer. Photo Régis LEVY

Des kayaks sont disponibles pour qui aimerait partir à la découverte de la mangrove toute proche. Et pour les moins aventureux qui préfèrent farnienter, de vastes hamacs et de grands fauteuils suspendus en osier sont une séduisante invitation à faire la sieste en attendant le retour des explorateurs.

Qu’elles soient terrestre ou maritime, ces deux options d’agrotourisme procurent aux voyageurs la possibilité d’apprécier Phuket autrement que pour ses eaux turquoises. Elles révèlent une autre Thaïlande, emplie d’authenticité rurale et de chaleureux sourires d’agriculteurs passionnés qui laissent une empreinte indélébile dans la galerie des souvenirs de vacances.

Communauté Baan Rang Rong : Baan Bang Rong, Moo 3, Pa Klok, Thalang District, Phuket 
Tel : 094-714-8707 (Khun Prasert, chef de la communauté)

Intara Farm : https://www.facebook.com/IntarafarmPhuket/
Tel : 082 412 8989

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Les astuces pour trouver un billet de train pas cher

Il est bien évidemment difficile de se projeter pour voyager, les règles à ce sujet changeant constamment. Cependant, qu’il s’agisse d’un retour à la maison pour voir la famille ou d’un projet de…