Vendredi 19 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La communauté sino-thaïlandaise fête l’année du cochon

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 04/02/2019 à 22:00 | Mis à jour le 18/02/2019 à 03:39
Annee-du-cochon

Les communautés chinoises ont commencé mardi à accueillir l'année du cochon, marquant le début de la nouvelle année lunaire avec des prières, des fêtes de famille et des virées shopping.

Les célébrations ont lieu dans le monde entier, depuis les communautés chinoises centenaires de l'Asie du Sud-Est jusqu'aux quartiers chinois récemment établis de Sydney, Londres, Vancouver, Los Angeles et au-delà.

La fête la plus importante du calendrier chinois marque le Nouvel An avec une quinzaine de jours de fête alors que les familles réunies enveloppent des boulettes de pâte et échangent des cadeaux et des enveloppes rouges bourrées d'argent.

Le cochon symbolise la fortune et la richesse de la culture chinoise, et les dépenses pour les festivités cette année en Thaïlande promettent de battre des records selon le journal The Nation.

Nouvel an chinois Thailande
Le second jour des celebrations du Nouvel an chinois ("Wan wai") on rend hommage aux aïeux de la famille que l'on invite à accepter les offrandes (Photo LPJ Bangkok.com)

En Thaïlande, la célébréation du Nouvel an chinois s'étale sur trois jours (le 5 février étant cette année le jour de la nouvelle année chinoise). Dimanche etait le jour des emplettes ("Wan jai") pour préparer les offrandes et autres décorations. Lundi était consacré à rendre hommage ("Wan wai") aux divinités et aux ancêtres, avec des offrandes portées au temple mais aussi dans la maison familiale devant des portraits des aïeux. Le premier jour de la nouvelle année (Wan Chiew), les plus jeunes essaient généralement les nouveaux vêtements qu'on leur a offerts à cette occasion, et témoignent de leur respect à leurs parents. Les enfants  reçoivent une petite enveloppe rouge (ang pao), qui contient de l'argent donné par les adultes de la famille.

Danse lion Thailande
La danse du lion dans le quartier chinois de Bangkok (Photo LPJ Bangkok.com)

Des danseurs, revêtus d'un costume de lion, parcourent les rues imitant les mouvements de l'animal au rythme des percussions, censées faire le plus de bruit possible pour chasser les mauvais esprits. L'événement la plus attendue est la grande parade du dragon censée apporter abondance, prospérité et bonne fortune aux personnes qui y assistent.   

On estime à sept millions le nombre de touristes chinois qui iront à l'étranger assister au Festival du Printemps cette année, selon l'agence de presse officielle Xinhua, citant les chiffres de l'agence de voyage chinoise Ctrip.

L’Office du tourisme de Thaïlande (TAT) attend 1 million de visiteurs étrangers dont 330.000 Chinois pour le Nouvel an.

La TAT organisera des manifestations à Bangkok (à Siam Square du 4 au 6 février, et sur l'avenue Yaowarat le 5 février) ainsi qu'à Chiang Mai (centre commercial Maya Lifestyle du 5 au 6 février) et à Phuket (centre commercial Central Phuket Floresta du 5 au 6 février). Il y aura des spectacles folkloriques de Chine et de Thaïlande, des démonstrations diverses d'art chinois -comme le découpage de papier (Jianzhi) ou encore la calligraphie-, un marché et des animations avec des célébrités thaïlandaises.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir