Jeudi 22 avril 2021

La BOT vigilante sur les créances douteuses des banques thaïlandaises

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 23/02/2021 à 01:28 | Mis à jour le 23/02/2021 à 03:14
Banque-Thailande

Les créances douteuses des banques thaïlandaises risquent d’augmenter encore, mais ces dernières devraient être en mesure de les maîtriser, a affirmé lundi une cadre de la banque centrale, alors que l'économie du royaume souffre de l’épidémie de coronavirus.

Le système bancaire est resté solide avec des liquidités et des matelas de fonds propres élevés, a assuré aux journalistes Suwannee Jatsadasak, directrice du bureau n°2 des politiques de règlementation de la Banque de Thaïlande.

Les prêts non performants (NPL) ont atteint 3,12% du total des prêts à la fin de l'année dernière, contre 2,98% à la fin de 2019, a-t-elle précisé.

"Dans l'ensemble, les NPL ont légèrement augmenté car les débiteurs touchés par la crise du COVID ont obtenu de l'aide des banques", a-t-elle déclaré.

Cependant, les prêts comportant une augmentation importante du risque de crédit sont passés à 6,62% de l’ensemble des prêts à la fin de 2020, contre 2,79% en 2019, a concédé Suwannee Jatsadasak. 

"C'est ce que nous devons surveiller de près. Si les banques continuent de les aider, ils ne deviendront pas des NPL. Sinon, ils le pourraient", a-t-elle ajouté.

Les banques sont tenues de surveiller attentivement les prêts qu’elles ont accordés et se doivent de détecter à un stade précoce ceux qui risquent de devenir non performants. 

Les banques thaïlandaises ont prêté environ 400 milliards de bahts (10,96 milliards d’euros) au secteur le plus durement touché, le tourisme, qui a largement besoin d'un soutien continu, a souligné Suwannee Jatsadasak.

L'encours de la dette thaïlandaise au titre des plans d'aide financière s'élevait à environ 4.840 milliards de dollars, soit 28,8% de l’ensemble des prêts, à la fin de décembre, contre 7.200 milliards à la fin de juillet, a indiqué la Banque de Thaïlande (BOT).

En 2020, l’ensemble des prêts octroyés par les banques a augmenté de 5,1% - contre 2% en 2019 -, principalement des prêts aux entreprises.

Avec seulement 83 morts en 13 mois, la Thaïlande a été pour le moins épargnée par l’épidémie de Covid-19, mais son économie très dépendante du tourisme et des exportations a été durement affectée par les mesures sanitaires globales et locales.

Même si l’apparition en décembre et janvier de plusieurs milliers de cas d’infection au coronavirus après plusieurs mois de calme s’est traduite par un taux de létalité bien plus faible que lors du premier épisode début 2020, le retour des mesures sanitaires pour juguler cette deuxième épidémie ont porté un nouveau coup dur à une économie qui espérait voir les prémices de la reprise en ce début d’année.

Suwannee Jatsadasak a déclaré qu'environ 126 des 500 milliards de bahts du programme de prêts à taux bonifiés de la BOT pour aider les petites entreprises avaient été approuvés le 8 février.

Le programme fait partie d'un plan gouvernemental d’aide à l’économie 1.900 milliards de bahts destiné à atténuer l'impact de la crise du Covid-19.

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

MEDIAS

Fill’expat: le podcast au féminin pour sauter le pas de l’expatriation

Fill’expat, c’est le podcast francophone qui donne les clés pour s’expatrier. Toutes les semaines, Kelly Barichello interroge des femmes francophones qui ont fait le choix de s’installer à l’étranger.