Lundi 30 mars 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La Banque centrale thaïlandaise s’attend à une croissance sous les 2%

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 14/02/2020 à 00:42 | Mis à jour le 14/02/2020 à 00:52
Photo : REUTERS/Soe Zeya Tun
Economie-Thailande-Bangkok

Malmenée par l’épidémie de coronavirus qui mine son tourisme et ses exportations, l’économie thaïlandaise pourrait bien ne pas atteindre les 2% de croissance cette année, a indiqué jeudi un haut responsable de la Banque de Thaïlande.

L'épidémie, qui a touché 60.000 personnes depuis décembre et fait près de 1.400 morts, sévit en effet à 99% en Chine qui se trouve être à la fois le principal marché touristique de la Thaïlande et le deuxième marché de ses exportations.

"Cette année, il est possible que nous ayons une croissance inférieure à 2% ", a déclaré lors d'un séminaire Don Nakornthab, directeur principal du département économique de la Banque de Thaïlande.

"Le premier trimestre devrait être le plus faible de l'année, avec une croissance très probablement inférieure à 1%", a-t-il précisé.

La banque centrale avait déjà annoncé il y a quelques jours que les prévisions de 2,8% faites en début d’année ne seraient vraisemblablement pas atteintes. Elle examinera de nouveau ses projections économiques le mois prochain.

Pour le dernier trimestre de 2019, la croissance a été estimée à 2,0-2,2%, a-t-il ajouté.

Les données officielles concernant le produit intérieur brut (PIB) de 2019 seront communiquées le 17 février.

Le ministère du Tourisme s'attend à ce que l'épidémie de virus n’entraine une baisse de 5 millions de touristes étrangers cette année et des pertes de l’ordre de 250 milliards de bahts (7,40 milliards de dollars), soit 1,5% du PIB, a indiqué Don Nakornthab.

En janvier, la Tourism Authority of Thailand (TAT) disait s’attendre à voir 2 millions de touristes chinois en moins cette année.

L'année dernière, la Thaïlande avait accueilli un 39,8 millions de touristes étrangers -un record-, dont près de 11 millions de visiteurs chinois. Les recettes du tourisme étranger avaient alors compté pour 11% du PIB.

Au cours des cinq dernières années, le secteur touristique et les activités associées ont représenté en moyenne 20% du PIB, a souligné Don Nakornthab.

En ce qui concerne les exportations, initialement pressenties pour augmenter de 0,5% cette année, il craint qu’elles ne se contractent en raison de la chute des expéditions vers la Chine, qui est le deuxième marché d'exportation de la Thaïlande.

Sur la question du baht, le cadre de la banque centrale a déclaré qu'une monnaie plus faible n'aidait pas forcément l'économie et qu'elle ne correspondait toujours pas avec les fondamentaux économiques.

"Les prix ne sont pas aussi importants que la confiance, ce qui fera voyager les gens ici", a-t-il insisté, ajoutant que le baht pourrait s'affaiblir davantage tandis que la deuxième économie d'Asie du Sud-Est ralentit.

Le baht s'est déprécié de 4% par rapport au dollar américain jusqu'ici cette année.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir