Un gros bonnet chinois du jeu arrêté en Thaïlande

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 16/08/2022 à 00:00 | Mis à jour le 16/08/2022 à 04:04
Photo : REUTERS/Soe Zeya Tun
Policier-thailandais-masque

La police thaïlandaise a arrêté un fugitif chinois accusé par Pékin de diriger des activités illégales de jeu en ligne, et devrait l'extrader vers la Chine sous peu, a déclaré lundi la police à Reuters.

She Zhijiang, ressortissant chinois de 40 ans, également détenteur d’un passeport cambodgien, a été arrêtée la semaine dernière sur la base d'un mandat international et d'une notice rouge d'Interpol, a déclaré le porte-parole adjoint de la police thaïlandaise, Kissana Phathanacharoen.

Selon le média chinois Caixin, She Zhijiang serait en cavale depuis 2012 et serait impliqué dans des activités illégales de jeu en ligne en Asie du Sud-Est.

L'ambassade de Chine en Thaïlande n'a pas répondu à une demande de commentaire.

Le jeu est illégal en Chine continentale, et les opérateurs de jeux en ligne ont prospéré en Asie du Sud-Est ces dernières années, ciblant principalement les joueurs chinois.

"C'est un suspect recherché par les autorités chinoises (...). Le processus d'extradition vers la Chine est actuellement en cours", a déclaré Kissana Phathanacharoen.

Selon les médias, She Zhijiang serait le président de Yatai International Holdings Group, qui a réalisé des investissements dans les jeux au Cambodge, aux Philippines et, plus récemment, a développé le complexe de casino, de divertissement et de tourisme de 15 milliards de dollars dans l'État de Kayin, en Birmanie appelé Shwe Kokko.

Le Cambodge a interdit les jeux d'argent en ligne en 2019 après avoir déclaré que les criminels étrangers les utilisaient pour extorquer des clients et blanchir des revenus illicites, suite à la prolifération de casinos gérés par des Chinois dans le pays.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale