Samedi 19 juin 2021

Le gouvernement thaïlandais promet des milliards pour l’économie

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 12/05/2021 à 00:00 | Mis à jour le 13/05/2021 à 03:12
Photo : REUTERS/Athit Perawongmetha
Blocs de billets de banque en Thailande

La Thaïlande a annoncé mardi une nouvelle enveloppe de 45 milliards de bahts et prévoit pour 2022 un budget dépassant les 3.000 milliards afin de relancer l’économie en berne

Le gouvernement thaïlandais a approuvé mardi une énième enveloppe, de 45 milliards de bahts (1,19 milliard d’euros), pour des projets visant à relancer l'économie, a déclaré le Premier ministre, alors que le pays est aux prises avec une troisième poussée épidémique de Sars-Cov2.

Prayuth Chan-O-Cha a déclaré aux journalistes que les projets en question seraient destinés à améliorer l'économie et la communauté, sans donner plus de détails.

Cette annonce fait suite au plan d'aide de 255 milliards de bahts approuvé la semaine dernière pour soutenir la consommation des ménages thaïlandais dont la confiance a chuté à un niveau inédit en avril, selon l'Université de la Chambre de commerce Thaïlandaise (UTCC).

Le cabinet, composé des principaux ministres du gouvernement, a également approuvé un projet de loi budgétaire pour l'exercice 2022 qui démarre au mois d’octobre. Le budget prévoirait pour 3.100 milliards de bahts (81,88 milliards d’euros) de dépenses et un déficit de 700 milliards de bahts, a déclaré le porte-parole du gouvernement Anucha Burapachaisri dans un communiqué.

Les parlementaires devraient débattre du projet de loi en première lecture entre le 31 mai et le 2 juin, a-t-il déclaré.

Le prix du succès sanitaire

La Thaïlande a signalé mardi 1.919 infections au Sars-Cov2 et 31 décès du Covid-19, portant le bilan de cette troisième épidémie survenue début avril à un peu plus de 58.000 cas et 357 décès. Si le bilan quotidien des infections au coronavirus ne diminue pas, il reste stable depuis au moins une semaine, tournant autour des 2.000 cas d’infection par jour.

Au total, depuis l’apparition du coronavirus, le royaume a signalé 86.924 cas d’infection et 452 décès, ce qui fait de la dernière épidémie de loin la plus sévère que la Thaïlande ait connu jusqu’ici, même si, toutes proportions gardées, le royaume maintient un taux de mortalité due au Covid-19 quasi nul (0,0005% sur les 15 derniers mois).

Les mesures sanitaires imposées par la Thaïlande, parmi lesquelles des conditions d’entrée strictes pour les visiteurs étrangers et des restrictions sur l'activité économique et sociale, ont mis en danger des milliers de petites et moyennes entreprises et jeté dans la précarité des millions de Thaïlandais.

Selon la Thai Health Promotion Foundation, une agence gouvernementale indépendante, au moins six millions de Thaïlandais seraient sans emploi depuis l’apparition du Covid-19 en Thaïlande au début de l'année dernière, et quelque 1,3 million de diplômés auraient peu de chances de trouver un emploi ou même la possibilité de développer leurs capacités dans les conditions actuelles.

La Thaïlande, dont l’économie dépend fortement du tourisme, avait accueilli en 2019 quelque 39,9 millions de voyageurs qui ont dépensé 1.910 milliards de bahts (50,53 milliards d’euros).

En 2020, le chiffre des arrivées est tombé à 6,7 millions, et les prévisions pour 2021 sont encore plus basses, le royaume espérant attirer 3,5 millions de touristes cette année, et récolter 298 milliards de bahts (7,88 milliards d’euros) de revenus, selon la porte-parole adjointe du gouvernement, Traisulee Traisoranakul.

L'UTCC estime que si l’épidémie se prolongeait au-delà du mois de mai, les pertes économiques pourraient être de l’ordre de 400 à 600 milliards de bahts, craignant voir une croissance sous les 2% en 2021. 

0 Commentaire (s)Réagir