Samedi 19 juin 2021

La Thaïlande maintient son calendrier pour la levée de la quarantaine

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 10/05/2021 à 03:08 | Mis à jour le 10/05/2021 à 03:41
Photo : Reuters
Des touristes en Thailande profitent de la piscine

La Thaïlande prévoit toujours de lever à partir d'octobre la quarantaine obligatoire pour les voyageurs vaccinés en direction de Bangkok et des principales destinations touristiques, a déclaré vendredi un responsable, alors que le secteur du tourisme est exsangue après plus d’un an de quasi fermeture du pays.

La nouvelle mesure signifie un accès plus facile aux sites les plus prisés comme Pattaya, Phang Nga, Koh Samui, Krabi et la capitale Bangkok, a déclaré la porte-parole adjointe du gouvernement, Traisulee Traisoranakul. En tout, 10 provinces accueilleront à partir du 1er octobre les touristes qui seront en mesure de présenter une preuve de vaccination contre le COVID-19. Mais avant toute chose, il faudra qu'au moins 70% des résidents de chacune des 10 provinces soient eux-mêmes vaccinés.

L'île de Phuket se prépare quant à elle à s'ouvrir aux voyageurs vaccinés dès le mois de juillet dans le cadre d'un projet pilote. D’ici-là, l’ile-province espère pourvoir vacciner la majorité de ses habitants.

La Thaïlande a depuis un an resserré les procédures de visa et exige que toute personne, même thaïlandaise, entrant dans le pays se soumettent à 14 jours de quarantaine dans des installations agréées par les autorités.

La Thaïlande, dont l’économie dépend fortement du tourisme, a accueilli en 2019 quelque 39,9 millions de voyageurs qui ont dépensé 1.910 milliards de bahts (50,53 milliards d’euros).

En 2020, le chiffre des arrivées est tombé à 6,7 millions, et les prévisions pour 2021 sont encore en dessous.

Le royaume espère attirer 3,5 millions de touristes cette année, et récolter 298 milliards de bahts (7,88 milliards d’euros) de revenus, a déclaré Traisulee dans un communiqué.

Jusqu'au mois dernier, la Thaïlande n'a connu que des poussées épidémiques mineures, affichant un taux de mortalité due au Covid-19 sur les 12 derniers mois quasi nul (0,0004%).

Le royaume, plébiscité pour sa prise en charge précoce des cas positifs et des malades, n'a pas encore entamé de campagne de vaccination de masse, mais les autorités disent avoir administré les 2,5 millions de doses du vaccin Sinovac qu'elles ont reçues jusqu'ici, principalement aux professionnels de santé ou aux personnes considérées à risque.

La campagne de vaccination, qui doit démarrer en juin, repose essentiellement sur 61 millions de doses du vaccin AstraZeneca qui doivent être produites localement par Siam Bioscience, un laboratoire appartenant au roi.

Critiquées pour leur lenteur dans la vaccination de masse, les autorités ont intensifié leurs efforts ces derniers jours pour accélérer l’approvisionnement.

Le ministre de la Santé Anutin Charnvirankul a déclaré vendredi que 10 à 20 millions de doses du vaccin Pfizer devraient être disponibles dans la seconde moitié de l'année.

2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

lyanely mar 11/05/2021 - 06:14

Bonjour, Lorsque en octobre les personnes vaccinnes pourront venir sans quarantaine, savez-vous quelles seront les règles pour des familles avec des enfants en bas âge..... Merci

Répondre
Commentaire avatar

Melina jeu 03/06/2021 - 13:04

Intéressée par la réponse aussi

Répondre