Samedi 19 juin 2021

La confiance des industriels thaïlandais au plus bas en huit mois

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 11/05/2021 à 00:00 | Mis à jour le 13/05/2021 à 03:04
Photo : Reuters
Industrie-textile-thailandaise

L’indice de confiance des industriels thaïlandais en avril a atteint son niveau le plus bas en huit mois alors que le royaume connait une troisième épidémie de coronavirus

La Fédération des industries thaïlandaises (FTI) a déclaré lundi que son indice de confiance (TSI) avait chuté à 84,3 le mois dernier, contre 87,3 en mars. Le TISI s’inscrit sur une échelle de 0 à 200. Lorsqu’il est inférieur à 100, cela tend à indiquer que les acteurs industriels sont pessimistes, autour de 100 qu'ils perçoivent la situation comme étant relativement stable, et au-dessus de 100 qu’ils pressentent une amélioration de la situation.

L'indice de confiance pour les trois prochains mois a également chuté, suggérant que l'impact de l’épidémie est pressenti pour durer, a déclaré le président de la FTI, Supant Mongkolsuthree, lors d'un briefing.

"La confiance a chuté car l'épidémie a été très grave (...) sans signe de diminution", a-t-il déclaré.

Si le bilan quotidien du coronavirus ne diminue pas, il reste stable depuis plusieurs jours, autour des 2.000 cas d’infection.
Lundi, la Thaïlande a signalé 1.630 nouvelles infections et 22 nouveaux décès, portant le bilan de cette épidémie à environ 57.000 cas et 326 décès, soit un taux de létalité de 0,57%. Au total, depuis l'apparition du coronavirus dans le royaume, les autorités ont déploré 85.005 infections et 421 décès, soit un taux de létalité de 0,5%.

Bien qu'aucun confinement officiel n'ait été déclaré, les restrictions visant à réduire la propagation du virus affectent fortement le commerce, les investissements, le tourisme et la consommation, a déclaré Supant Mongkolsuthree.

Nouvel emprunt de 1.000 milliards

La FTI a suggéré au gouvernement d'emprunter 1.000 milliards de bahts (26,48 milliards d’euros) supplémentaires pour soutenir l'économie alors que son emprunt actuel du même montant s'épuise.

"J'avais dit 2.000 milliards de bahts. 1.000 milliards ne suffisent pas car la situation évolue", a déclaré Supant Mongkolsuthree.

Lundi, le Conseil national de développement économique et social (NESDB) a déclaré avoir discuté avec les agences gouvernementales compétentes des moyens disponibles pour soutenir les futures mesures gouvernementales lorsque l’emprunt actuel de 1.000 milliards de bahts arrivera à épuisement.

Pour l’heure, un total de 763 milliards de bahts de mesures d’aides et de relance ont été approuvés, dont 650 milliards ont été dépensés.

Si le gouvernement a besoin d'emprunter davantage pour des mesures économiques, cela se fera avec prudence, en tenant compte des conditions financières, a déclaré lundi le ministère des Finances dans un communiqué.

0 Commentaire (s)Réagir